Le secteur de la logistique doit être synonyme de rapidité

"L'e-commerce crée une économie parallèle. Les entrepôts doivent suivre et fonctionner la nuit car des colis doivent être livrés 24h/24 et 7j/7."

Le secteur de la logistique est à la veille d'une automatisation à grande échelle. Ce mouvement a déjà commencé avec la robotisation dans les entrepôts. Ensuite, l'e-commerce fait en sorte que les entreprises doivent tourner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour pouvoir livrer en permanence des colis aux consommateurs. Les compétences et les profils changent. Cela se ressent aussi fortement au port d'Anvers où les entreprises recherchent des profils logistiques.

Une conséquence de l'automatisation est l'importance croissante des applications et des systèmes informatiques avancés, des entrepôts automatisés et des optimisations nécessaires à ce sujet. La prévision, la planification des approvisionnements, l'amélioration des processus ou la surveillance du niveau des stocks sont des emplois qui nécessitent des compétences analytiques et de leadership, sans oublier une flexibilité et une mentalité sans faille. Trouver des candidats appropriés devient de plus en plus difficile. Selon le spécialiste du recrutement Hays, actif à Anvers, cela est dû à une pénurie de formations spécifiques et à la flexibilité attendue par les employés.

"En Belgique, il y a trop peu de formations purement axées sur la chaîne d’approvisionnement que pourraient suivre les candidats aux emplois dans l’e-commerce. Chez nos voisins français, elles sont bien plus nombreuses", explique Dries Serré qui est à la tête de l'équipe Achats & Logistique chez Hays. "Le travail de nuit est ce qui effraie généralement le plus les candidats. L'e-commerce crée une économie parallèle. Les entrepôts doivent suivre et fonctionner la nuit car des colis doivent être livrés 24h/24 et 7j/7", affirme-t-il.

Jobs d'avenir

"D'une part, les opérations simples sont automatisées et, d'autre part, le travail qui les entoure et le contrôle de la technologie deviennent plus compliqués avec pour conséquence la nécessité d’embaucher d'autres profils plus instruits. Les postes de programmeur-planificateur logistique et d'analyste prédictif des données de la supply-chain font partie des emplois du futur."

Le planificateur logistique encode les horaires dans les systèmes. Il ou elle fournit les connexions entre les entrepôts, les systèmes de mobilité et les systèmes clients. Pour gérer ces processus dans la bonne direction, des professionnels ayant une connaissance de la logistique, de la planification et des TIC sont requis. Ils/ellee réunissent différents mondes et assurent que tout se passe bien à l’aide de solutions créatives.

Avec une quantité croissante de données disponibles, qui sont une source d'informations pour optimiser la logistique et la chaîne d'approvisionnement, une tâche importante est également réservée à l'analyste de la supply-chain. Celui-ci recueille et analyse les données pour les convertir en informations utiles pour la direction et les managers. L'utilisation de 'données prédictives' telles que les informations sur le marché, les prévisions météorologiques et les sentiments des consommateurs devient de plus en plus importante. Celles-ci sont transformées en informations essentielles pour le transport et la livraison. L'analyste devient dès lors une sorte de prédicteur qui apporte des conclusions qui seront utiles pour les clients et réduiront les coûts des entreprises.

Le port d’Anvers cherche des travailleurs spécialisés dans le transport

Le port d'Anvers est le deuxième plus grand port d'Europe. Les entreprises sont donc constamment à la recherche de personnel qualifié pour travailler dans le secteur du transport et de la logistique. Les travailleurs spécialisés dans le transport veillent à ce que les flux de marchandises soient gérés de la bonne manière. Dans la base de données du VDAB, il y a actuellement près de 400 postes vacants dans la province d'Anvers. Il y a donc un besoin urgent de nouveaux travailleurs enthousiastes.

Le 'CVO Toekomstonderwijs' d’Anvers répond pleinement aux besoins des entreprises portuaires anversoises. Depuis cette année, ce centre de formation pour adultes offre une formation au métier d'opérateur de transport. Avec le certificat d'assistant de transport, vous pouvez immédiatement commencer à travailler comme employé administratif dans une PME ou une plus grande entreprise dans le secteur de la logistique.

(eh/jy)

Plus d'info ICT , Mobilité et transport , Stress , Accompagnement de carrière , Workaholic , Formation

27/03/2018