Le salaire est de moins en moins un sujet tabou entre collègues

Les Européens semblent avoir moins de difficultés à parler salaire entre collègues que les travailleurs américains. 43% des travailleurs européens sont parfaitement à l’aise pour discuter salaire entre collègues, tandis qu’aux Etats-Unis, ce n’est le cas que pour un quart des répondants.

C’est ce qui ressort d’un sondage international opéré par la plateforme d’emploi Monsterboard auprès de quelque 3000 participants. Parler salaire entre collègues est une question traditionnellement taboue, mais ce sondage montre que le sujet deviendrait moins secret en Europe.

Ce sont les travailleurs allemands les plus ouverts en matière de salaire. 58% d’entre eux ne verraient aucun problème à le communiquer à d’autres. Les Britanniques se montreraient un peu plus réservés : 35% seulement trouvent propice d’en parler entre collègues. Mais ce pourcentage reste néanmoins supérieur à celui des Etats-Unis où 24% à peine discuteraient salaire au bureau.

La vérité ?

« Il est peut-être tentant de chercher à savoir combien les autres gagnent et quelles sont leurs conditions de travail, mais ce n’est pas forcément très intelligent », avertit Ron Katzenbauer, online carrièrecoach chez Monsterboard.nl. A la machine à café, vous ne recevez pas forcément l’information la plus fiable. Tactique plus profitable pour chacun d’entre nous : se concentrer sur soi, rester centré(e) sur sa carrière et sur son plan d’évolution au lieu de vouloir concurrencer les autres. Naturellement, il est toujours bien de rester attentif à son évolution salariale. Le plus efficace est encore de négocier son salaire à l’occasion d’une promotion. »

Sources : Monsterboard.nl

Plus d'info Collègues , Combien vaut mon travail? , Gagner plus / moins

30/12/2013