Le salaire d’une institutrice dans l’enseignement spécialisé : 1.855 euros net/mois

Nous avons demandé à Jessica Dalemans (33 ans, Gand) ce qu’elle pense de son travail et de sa rémunération...

24 mai 2013

Partager

Jessica Dalemans (33 ans, Gand)
  • Profession : institutrice dans l’enseignement spécial
  • Revenu mensuel brut : 3.051 euros
  • Revenu mensuel net : 1.855 euros
  • Avantages : environ 40 euros pour les surveillances, primes pour les déplacements à vélo ou en bus

En quoi consiste votre job ?

Je suis institutrice dans l’enseignement spécialisé. Je donne cours à temps plein à des enfants de 10 à 13 ans ayant des troubles émotionnels ou de comportement.

Aimez-vous votre travail ?

Mes journées passent à une vitesse terrible. Cela prouve que j’aime mon travail. Il faut dire aussi qu’il y beaucoup à faire en classe et que c’est très varié. Chaque jour est différent et j’aime ça. En plus, j’ai des collègues très sympa et je rencontre régulièrement de nouvelles personnes qui viennent faire de stages. Il n’y a pas de possibilités d’évolution dans ce métier mais cela ne me dérange pas.

Combien d’heures compte votre semaine de travail ?

En théorie, je donne 22 heures de cours par semaine. Dans la pratique, vous pouvez toujours ajouter quelques heures. Il y a des réunions obligatoires il ne faut oublier les préparations de cours. Comparé aux enseignants de l’enseignement fondamental ordinaire, je dois avoir moins de corrections à faire compte tenu des nombres inférieurs d’élèves par classe.

Etes-vous satisfaite de votre salaire ?

J’en suis très satisfaite. Et le grand nombre de jours de congé permet des économies importantes. Quand on a des enfants, c’est très intéressant d’être à la maison pendant les congés scolaires et de ne pas être obligé de les envoyer à un stage ou de les faire garder.

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

Nous remboursons un crédit hypothécaire et un prêt auto. Nous n’avons pas de loisirs onéreux mais nous consacrons un fameux budget à des abonnements sportifs : les cours de natation pour les enfants, le fitness, etc. Les choses ordinaires représentent aussi un gros budget : une bonne alimentation, les vêtements, les fêtes, les sorties. On essaie de constituer une épargne pour nos enfants.

A quoi refusez-vous de dépenser votre argent ?

Aux billets de loterie, aux gadgets technologiques ou à des choses excessivement chères comme des meubles design.

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

Nous envisagerions probablement l’achat d’un second véhicule. Ou d’un autre logement. Un long voyage lointain et une grande fête me font rêver aussi. Mais je continuerais de travailler, je pense.

(em/sdb) 

Accepteriez-vous de parler de vos revenus ? Envoyez-nous un mail à l’adresse online@jobat.be et nous vous recontacterons ! 

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.