Le salaire d’une enseignante du secondaire : 1.825 euros nets

A Anvers, nous avons rencontré Nathalie Claessens (25 ans) et l’avons interrogé sur son salaire.

13 février 2014

Partager

Nathalie Claessens
Nathalie Claessens (25ans), d’Anvers
  • Métier : donne cours de français dans l’enseignement secondaire (3ème degré)
  • Privé : isolée
  • Salaire brut : 3.000 euros
  • Salaire net : 1.825 euros (intérim)
  • Extras : Nathalie bénéficie d’une assurance hospitalisation chez Ethias et de réductions auprès des institutions culturelles via sa carte d’enseignant.

Que faites-vous ?

J’enseigne le français au 3e degré dans une école secondaire d’Anvers. Je ne suis pas encore nommée : je remplace donc momentanément des collègues quand c’est nécessaire. Sur deux ans de temps, c’est la quatrième école dans laquelle je donne cours.

Aimez-vous votre travail ?

Oui, j’apprécie mon métier. Le contact avec les élèves se passe bien. Après un certain temps, vous nouez des liens avec eux, ils vous font confiance pour certaines choses. Ou bien, ils viennent vous poser des questions après le cours. Ils apprécient notre engagement. Même la transmission de connaissances m’apporte beaucoup de satisfaction. Il est toujours chouette de voir, en fin d’année, que vous leur avez apporté quelque chose.

Que pensez-vous de vos revenus ?

J’en suis très contente. Je commence à peine, je ne travaille pas depuis plus deux ans et si je compare mon salaire à celui de mes amis, j’observe qu’il est tout de même au-dessus de la moyenne.

Quelle est votre charge horaire ?

Je donne 20 heures de cours au total, mais à cela s’ajoutent la préparation des cours, les examens, la correction des tests, etc.

Changeriez-vous de métier pour gagner plus ?

Non. Même si j’en avais envie, il y a peu d’alternatives dans le coin. J’ai la chance que l’école où je donne cours est près de la maison, mais cela pourrait tout à fait changer. Cette proximité rend mon salaire encore plus intéressant, il me semble.

Parvenez-vous à mettre de l’argent de côté ?

Oui, certainement, ou du moins j’essaie. J’épargne pour ma pension et j’essaie de mettre chaque mois un montant de côté. Cela varie selon la période de l’année. Pendant les fêtes ou en été, j’offre des cadeaux ou je pars en vacances alors il ne reste pas grand-chose à la fin du mois.

Quelle est votre plus grosse dépense ?

Le loyer et les coûts fixes comme Internet, l’électricité…

La crise vous appelle-t-elle à plus de prudence ?

Nous étions déjà en crise lorsque j’ai commencé à travailler, je ne peux donc comparer. Je ne vis pas spécialement à l’économie, mais lorsque je fais des courses, je fais attention à ce que j’achète.

Quelle est la dépense que vous détestez le plus ?

Les gadgets technologiques. Exemple, je n’ai pas de télé, et cela ne figure pas à la liste de mes envies. J’ai un iPhone mais ce n’est pas le dernier modèle. Je ne trouve pas cela important.

A quoi aimez-vous consacrer votre argent ?

Bien manger. J’aime aller au restaurant et je peux y dépenser beaucoup parce que pour moi, cela représente plus que simplement me nourrir. J’aime sortir avec des amis, aller boire un verre, par exemple. Et faire du shopping naturellement. Quand je tombe sur une belle paire de chaussures, même si elles sont chères, j’ai du mal à les laisser là.

A quoi rêvez-vous ?

A être nommée. Je travaille pour le moment comme intérim, ce n’est pas très sécurisant. J’ai du travail pour l’instant mais la semaine prochaine, cela pourrait aussi bien être fini. Et alors, je me retrouverais sans salaire.

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

Peut-être m’acheter un ‘chez moi’, alors je ne devrai plus louer. Et puis partir en voyage. Mais je pense que je ne changerais pas trop mes habitudes de consommation.

(mr/sc) 

Accepteriez-vous de parler de vos revenus ? Envoyez-nous un mail à l’adresse online@jobat.be et nous vous recontacterons ! 

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.