Le salaire d’un prêtre et doyen : 1.740 euros nets

Jan Claes est pasteur et doyen. Il dédie sa vie à ses paroissiens et à ses amis. Il se nourrit de rencontres entre communautés et de prières. Que gagne-t-il ?

24 juillet 2012

Partager

Jan Claes
jan claes d’anderlecht, 66 ans
  • métier : prêtre et doyen
  • privé : célibataire, sans enfant
  • salaire brut : 2.647 euros
  • salaire net : 1.740 euros

Quel est votre métier ?

Je suis pasteur de deux paroisses et responsable de deux unités pastorales. En plus j’assume la responsabilité de l’église de la ville avec l’évêque et trois autres doyens de Bruxelles. A côté de cela, je suis aussi doyen de Bruxelles Ouest (une trentaine de paroisses).

Vous l’aimez, votre métier ?

Oui beaucoup, je ne changerais pour rien au monde. Les contacts avec les gens, les projets pastoraux et la vision d’avenir sur la gestion des bâtiments et des locaux, cela me passionne. En plus, la clé de ma motivation se puise sa source dans la rencontre liturgique entre communautés, la prière personnelle, et dans les liens d’amitié que j’entretiens avec les gens de Curegem et de Anderlecht avec qui je partage depuis plus de 20 ans ma vie et mon amour.

Que pensez-vous de vos revenus ?

Je gagne plus qu’assez pour quelqu’un qui n’a pas de progéniture à nourrir et éduquer.

Parvenez-vous à économiser ?

A peine. Ce n’est pas que je dépense de trop, je vis dans la sobriété, mais dans mon quartier les besoins sociaux et matériels sont énormes. J’espère que j’aurai assez pour ma pension, que je pourrai vieillir dignement.

Qu’est-ce qui vous prend la plus grosse part de votre budget ?

La solidarité envers les pauvres et les assistants paroissiaux qui gagnent moins et n’ont pas d’indemnité de logement.

Qu’est-ce que vous n’aimez pas du tout payer ?

Des nouveaux meubles, des vêtements et des chaussures. Il y a un magasin de seconde main dans le quartier. Et puis je n’aime pas dépenser non plus pour une voiture. Je n’en ai plus depuis deux ans.

Quelle est la dépense qui vous fait plaisir ?

Lorsque je rencontre des amis, des collègues ou des paroissiens, je les offre souvent le repas du midi. Et de temps en temps, je me paie un bon livre ou des vacances en mobilhome. Il ne faut pas plus.

Quel est votre rêve ?

Partir avec des amis en voyage en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Ils m’invitent depuis des années. Et je préfère consacrer plus de temps à la théologie, à la lecture de bons romans, aux films et au théâtre.

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.