Le salaire d’un indépendant dans la construction : 1.500 à 2.000 € net par mois

Nous avons demandé à Michael Carpentier (33 ans) de Modave ce qu'il pense de son boulot et de son salaire...

12 février 2013

Partager

Michael Carpentier (33 ans) de Modave
Profession : indépendant en construction

En quoi consiste votre travail ?  

Je suis indépendant dans la construction, principalement dans le gros œuvre, en particulier pour les nouvelles constructions. Je sous-traite de nombreux chantiers pour un grand groupe de construction. Les gens sont aujourd’hui plus intéressés par le clé-sur-porte que par le fait de recourir à différents corps de métiers. C’est donc plus simple de passer par un grand groupe. Et financièrement, c’est plus sûr.

Aimez-vous exercer votre travail ? 

Oui. Les lieux changent, le travail est varié. Toutes les maisons sont différentes. Les problèmes à résoudre changent de jour en jour.

Que pensez-vous de vos revenus ? 

On pourrait gagner beaucoup plus : mon salaire est de 2.000€ en grosses périodes et de 1.000/1.500 € en périodes creuses. On a beaucoup trop de charges en tant qu’indépendant. Celles sur les ouvriers sont énormes, et de l’autre côté, avec l’ouverture des frontières, les prix du marché ne cessent de baisser.

Arrivez-vous à économiser ? 

Personnellement oui. Mais en ce qui concerne mon entreprise, je suis souvent obligé d’aller puiser dans les économies faites quelques mois auparavant.

Quelles sont vos plus grosses dépenses ? 

L’outillage et les véhicules. Ceux nécessaires aux chantiers de constructions coûtent cher. Je dépense entre 3.000 et 3.500 € par mois dans le matériel. L’augmentation du gasoil coûte très cher également. Cela me coûte environ 2.000 € par mois en limitant les déplacements des 2 camions et camionnettes au strict minimum. A titre personnel, ma plus grosse dépense est dans l’investissement du bâtiment que j’ai acheté.

Quelles dépenses rechignez-vous à faire ? 

Tout ce qui est charges, contributions, ONSS. Je trouve cela un peu exagéré. Un ouvrier me coûte à peu près 5.000 € par mois alors qu’il touche 2.000 / 2500 € net.

Quelles sont celles qui vous font plaisir ? 

Avoir de belles machines fonctionnelles, des véhicules propres et bien entretenus. Prendre soin et répondre aux besoins de mes ouvriers : tenues, chaussures… Mon entreprise est plutôt familiale.

Quels sont vos rêves ? 

Pouvoir agrandir ma société. Avoir 10-12 hommes et pouvoir créer de l’emploi. Mais avec les charges et les frontières ouvertes, ce n’est pas facile de se développer. Mais je ne veux pas rentrer dans cet engrenage. A refaire, je pense que je resterais ouvrier.

Pourquoi ? 

C’est beaucoup moins de contraintes : on ne doit pas gérer les clients qui ne payent pas, les ouvriers, faire les comptes etc. En tant qu’indépendant, la journée ne finit pas une fois le chantier quitté, mais rarement avant 20h.

(jt)
 

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.