Le métier de serveur bientôt inutile ?

Les serveurs deviendront-ils bientôt inutiles ? De plus en plus de restaurants font appel à des tablettes assez pratiques pour prendre les commandes auprès de leurs clients. Selon les experts de l’horeca, cela améliorerait l’expérience des consommateurs…

Ce sont notamment les chaînes de restauration américaines Chili's Grill & Bar et Applebee's qui en sont les précurseurs. Chili's a déjà acquis 45.000 tablettes pour équiper ses 800 filiales. Les clients ont la possibilité de composer leurs menus sur ces appareils, y passer commande et même payer leur addition. Les Ziosk-tablets, spécialement développées à ce sujet, peuvent également être équipées d’un système d’impression, de manière à ce que le client puisse directement emporter sa preuve de paiement.

De plus, les tablettes sont pourvues de fonctions de divertissement : les utilisateurs ont ainsi le loisir d’accéder à leur profil sur les réseaux sociaux, de participer à des programmes de fidélité pour gagner des points et des gadgets, d’accéder au streaming vidéo, à la musique, et bien plus encore…

Remplacer ou assister ?

« Les tablettes prennent en charge l’entièreté du processus », entame Austen Mulinder, Chief Executive du fournisseur de tablette Ziosk : « Il n’y a que le service des repas qui doit encore s’effectuer manuellement. » La chaîne américaine Applebee’s en est fan et déjà prévu de commander 100 000 appareils. Mike Archer, CEO d’Applebee’s, estime que l’expérience de l’utilisateur est la principale valeur ajoutée du système. Selon lui, la satisfaction client augmente sensiblement.

Les observateurs craignent en revanche que l’instauration de gadgets trop techniques dans le secteur horeca ne rende en fin de compte les prestations du serveur superflues.

Rajat Suri, Chief Executive du producteur spécialisé en tablettes E la Carte, ne voit pas cela du même œil. Il souligne que le rôle de cette technologie est d’assister le serveur. « Même le meilleur serveur ne va pas rester à tout moment aux côtés des tables qu’il sert », épingle-t-il : « La tablette peut donc remplir ces lacunes. »

Les serveurs de la chaîne Chili’s semblent en effet le vivre ainsi. Surtout lors du paiement, où la tablette s'avère être un outil fort pratique. En effet, beaucoup de clients sont réticents à l’idée de confier leur carte de crédit au serveur lors du règlement de la note. L’usage de la tablette améliore ainsi le contrôle de l’utilisateur.

Investissement

On ne sait pas encore grand-chose sur le montant à débourser pour de tels appareils, bien qu'il ne s'agit certainement pas d'un placement bon marché. Les exploitants de restaurants paient une indemnité mensuelle à Ziosk pour utiliser l’équipement, mais le retour sur investissement devrait être positif. Sam Colt, expert en technologie chez Business Insider, voit l’investissement comme une opération win-win, même sans en connaître le tarif exact. Selon lui, les clients seraient plus tentés, après une bonne expérience au restaurant, de s’offrir du "premium content". Comme par exemple rester un peu plus longtemps dans l'établissement pour y savourer un dessert, commander une boisson supplémentaire ou encore acquérir un bon cadeau valable lors d'une prochaine visite.

Grâce à tous ces extras et à la personnalisation que permettent les tablettes, il serait désormais possible de booster l’expérience de l'utilisateur en restaurant.

Ce changement va-t-il percer dans les grandes chaînes de restaurants ? C’est une bonne question. Le concept pourrait bien déclencher une vraie révolution dans le monde de l’horeca, ou n’être qu’une simple tendance américaine ?

(EH) (SC) Source : Express.be 

Plus d'info Pourquoi je ne trouve pas de job ?

25/08/2014