Le LSD autorisé sur votre lieu de travail ?

En principe, les drogues sont interdites sur le lieu de travail. Toutefois, dans la Silicon Valley, certaines personnes voient les choses différemment.

16 novembre 2017

Partager

Selon le magazine 'Rolling Stone', le consommation de la drogue hallucinogène portant le nom de 'LSD' est le nouveau moyen de stimuler la productivité dans la Silicon Valley.

Augmentation de la productivité

Il est bien évidemment question de micro-doses, car ces drogues n'ont pas la réputation de faire agir les employés de manière claire et ciblée. Ces doses équivalent à un dixième d'une dose 'normale' et aideraient certains travailleurs à mieux manger ainsi qu'à bien dormir, explique le docteur James Fadiman. Elles aideraient inconsciemment à maintenir un rythme de travail naturel. "C'est comme si un message pénétrait très facilement à travers votre corps."


La consommation de petites quantités fait en sorte que les impacts sont minimes et parfaitement contrôlables. En réalité, on ne peut pas parler d'effets secondaires réellement visibles tandis qu'ils le sont parfaitement en cas de consommation plus élevée. 10 à 15 microgrammes suffisent pour entraîner des effets positifs. Rick Doblin, directeur de l'Association des Etudes Psychédéliques, précise que cela suffit pour vous procurer un peu plus d'énergie pour trouver de nouvelles idées, mais que cela ne vous fera pas complètement déconnecter de la réalité.

Tests

Le documentariste John Andrew a décidé de tenter l'expérience pendant six mois et en ressort positivement surpris. Il affirme avoir vécu un moment de 'luminosité indescriptible' et a le sentiment d'avoir maximisé son potentiel créatif pendant cette période de temps.


Attention, il y a aussi des côtés négatifs et des expériences moins bien vécues. L'animateur radio 'PJ Vogt' a tenté l'expérience et affirme que ses collègues ont bel et bien remarqué les effets secondaires qui apparaissaient. Ceux-ci ont décrit son comportement comme étrange, anormal et maniaque. Tout cela alors qu'il n'avait pris qu'une micro-dose au début de ses journées de travail.


La prudence reste donc de mise. Même si la Sillicon Valley semble adhérer à ces pratiques, cela reste toujours illégal et peut avoir des effets secondaires imprévus.


(eh/jy) – Source : Express / Rolling Stone 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.