Le lieu de travail du futur : numériser et humaniser

Robotisation, intelligence artificielle (IA) et technologie de détection : vont-elles modifier ou prendre le contrôle de votre métier ? Peut-être préférez-vous opter pour une renaissance humaine où la technologie est présente pour soutenir les employés ? Le septième Sommet RH SBS Skill Builders qui s’est tenu à Deurle il y a quelques semaines a révélé une série de tendances qui risquent de faire parler d’elles à l’avenir.

14 décembre 2018

Partager

"Soyez naturel et restez vous-même" (Elke Willaert, HR Director BELUX chez Microsoft).

Tendance 1: à la fois créatrice et destructrice d’emplois

D'ici 2030, 21% des emplois actuels disparaîtront avec le développement de l’intelligence artificielle (IA) mais le nombre total d'emplois disponibles ne fera que croître. Voilà ce qu’avance le rapport 'L'avenir du travail' rédigé par l’entreprise McKinsey. Cette transition doit toutefois être gérée de manière optimale car la numérisation peut être créatrice mais aussi destructrice d’emplois.

  • Toutes les tâches ne seront pas affectées. Les rôles de leadership et de création seront les moins impactés. En revanche, même les tâches répétitives nécessitant du personnel hautement qualifié (secteur de l'imagerie médicale) s'automatiseront davantage.
  • Se former et apprendre tout au long de sa carrière est une nécessité pour tout le monde. Travailler sur ses compétences sociales et sa capacité à résoudre des problèmes deviendra tout aussi importants que la rotation des emplois et le travail flexible dont on parle actuellement.
  • Même si l’évolution numérique s’avère relativement lente dans votre entreprise ou votre secteur, sachez qu'une tâche peut très rapidement devenir superflue.
  • L’assistant virtuel Winston du livre 'Origin' de Dan Brown n’appartient pas au monde de la science-fiction. Beaucoup d'emplois de demain n'existent pas encore aujourd’hui.

Tendance 2 : les entreprises s'enrichissent, leurs employés s'appauvrissent

"En analysant les évènements historiques des siècles précédents, il est possible de savoir si des millions d’emplois disparaîtront facilement à cause de l’intelligence artificielle et de l’automatisation du monde du travail", déclare Koen de Leus, économiste en chef chez BNP Paribas Fortis. "Pendant la révolution industrielle, les tisserands, n’ont par exemple touché qu’un tiers de leur salaire initialement prévu alors que les chefs d’usine s’enrichissaient. "Cela peut être comparable aux professions qui disparaîtront ou pour lesquelles les salaires sont déjà sous pression à cause de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage par des machines".

Tendance 3 : la fluidité et la flexibilité font la différence

"La personnalisation, l'autonomie et le sens sont primordiaux", déclare Elke Willaert, directrice des ressources humaines chez Microsoft. "Nos bureaux sont devenus des espaces ouverts à tous. Vous devez bien sûr être doué en technologie mais, pour faire face aux changements, une culture d'écoute et d'empathie est importante. Les gens sont accros au feedback. Tout le monde veut savoir ce que son patron pense de lui. Un bon manager crée une telle culture basée sur la confiance." Comment y parvenir ?

  • Soyez clair au sujet de vos priorités. Le doute est néfaste pour la culture d'entreprise.
  • Générez de l'énergie : les gens veulent être éclairés par l'enthousiasme et la passion, ils n’aiment pas exécuter bêtement des ordres.
  • Le succès n'est pas la base du bonheur, le bonheur est la base du succès. Soyez vous-même et aimez ce que vous faites, c’est aussi simple que cela.

Tendance 4 : le secteur hors connexion continue d'avoir un avenir

"Notre message est simple", déclare Els Van Keymeulen, responsable des ressources humaines de l’entreprise de chaussures Torfs. "Si vous voulez inspirer les clients, vous devez inspirer vos employés. Surtout en période de crise. En tant qu'employeur, vous devez savoir parfaitement ce que vous représentez. Même si nous sommes connus pour nos 75 magasins physiques où travaillent 650 employés, nous avons un magasin en ligne depuis cinq ans et celui-ci gagne en importance chaque année. En revanche, nous ne voulons pas jeter plus de 75 ans de tradition et souhaitons rester ce lieu de rencontre authentique dont tous nos employés et clients sont les ambassadeurs. Vous pouvez être le magasin du futur à la fois en ligne et hors ligne, le tout avec des employés qui sont bien dans leurs baskets."

Tendance 5 : seuls les emplois qui ont du sens sont conservés

"Pour être honnête, nous devons nous familiariser avec la technologie, surtout au niveau des emplois qui enthousiasment le plus les travailleurs", déclare Fons Leroy, directeur du VDAB. "Aimez ce que vous faites et vous réussirez, cela restera la base. Sachez toutefois que 450.000 personnes devront acquérir de nouvelles compétences. L’Europe n’est pas un bon élève à ce niveau et risque dès lors de ne pas être en mesure de pourvoir le 600.000 postes vacants qui feront leur apparition d’ici quelques années. Nous devons combler cet écart. De nouveaux emplois intéressants sont à pourvoir mais nous devons familiariser davantage de personnes avec la technologie. Le jobcrafting, la personnalisation, la créativité, l’autonomie, les nouvelles relations entre les employés et les formes d’apprentissage plus attrayantes permettent d’y remédier."

(eh) – Photo : Lode Schrijvers

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.