Le jeune diplômé veut un 13ème mois, une bonne ambiance et des chèques-repas

Les jeunes de 18 à 22 ans chercheront leur premier emploi dans une entreprise où l'ambiance est bonne. La génération Z trouve que les formations sont importantes et privilégierait le treizième mois, les chèques-repas et la voiture de société comme autres avantages extralégaux. Telles sont les observations d’une étude effectuée par Partena Professional.

19 janvier 2018

Partager

Si vous voulez recruter de nouveaux employés, vous devez bien vous informer des souhaits les plus populaires parmi les candidats. Compte tenu de la concurrence féroce qui fait rage en vue d'attirer de nouveaux talents, les employeurs mettent tout en œuvre pour dénicher et attirer la perle rare.

"Pour bien leur faire comprendre où se situent les priorités des jeunes candidats, nous avons fait une recherche approfondie à ce sujet", explique Christel Bleyens, district manager chez Partena Professional Limbourg.

"La première conclusion est que le choix d’un job est le plus influencé par la bonne ambiance sur le lieu de travail et les collègues sympathiques. La génération Z (18-22 ans) et la génération Y (22-37 ans) placent cette condition en premier sur la liste de leurs exigences. S’en suivent un salaire élevé et un lieu de travail proche du domicile. Les générations plus âgées préfèrent travailler chez elles. "Les autres atouts pouvant attirer les jeunes employés sont un horaire flexible, la possibilité de travailler à l'étranger et enfin de suivre formations. Les jeunes considèrent la possibilité de travailler à la maison et/ou à temps partiel comme accessoire.

Vacances

En proposant un package salarial, les employeurs feront mieux de tenir compte des avantages extralégaux auxquels les jeunes sont le plus sensibles. "L’étude montre que les nouveaux arrivants préfèrent recevoir un treizième mois", explique Christel Bleyens. "Les chèques-repas sont presque aussi populaires. Une voiture de société est importante pour environ un tiers des jeunes et les employeurs qui accordent quelques jours de congé supplémentaires et une assurance hospitalisation marqueront de précieux points.

Enfin, l'étude montre que 40% des jeunes restent moins d’un an chez leur premier employeur. Un quart d'entre eux pense qu'ils vont travailler à temps partiel à l’avenir et ils arrêteront en moyenne de travailler à 61 ans.

(eh/jy)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.