Le jeune diplômé idéal selon les recruteurs du monde entier

En parcourant des offres d’emploi, on se rend vite compte que les employeurs attendent beaucoup des candidats. C’est normal dans une certaine mesure car ils espèrent dénicher le meilleur candidat, celui qui a l’expérience, la formation nécessaire et le profil requis. Ce qui peut toutefois surprendre, c’est que les recruteurs semblent avoir des attentes similaires par rapport aux nouveaux arrivés sur le marché de l’emploi.

Pour savoir ce que les recruteurs attendent des jeunes diplômés, l'Institut Trendence, à la demande du cabinet de conseil français Emerging, a interrogé des responsables RH issus d’une vingtaine de pays. A l’issu de ce sondage réalisé dans l’intention de mesurer l’employabilité des jeunes, les conclusions ont été regroupées dans 2 volets : un palmarès des universités les mieux réputées dans le monde et une synthèse du jeune diplômé idéal.

Priorité au savoir-être

Existe-t-il donc, ce jeune diplômé idéal ? Oui, selon les enquêteurs, qui constatent que la personnalité et le savoir-être priment sur les compétences ‘brutes’ des candidats. De nombreux recruteurs apprécient que les jeunes aient effectué des stages et qu’ils aient l’expérience du travail en équipe. Pour eux, la réussite en entreprise dépend autant des compétences techniques que sociales. Les qualités les plus importantes sont l’adaptabilité, les aptitudes en communication et la capacité à travailler en équipe.

Jeune et expérimenté ?!

Par ailleurs, environ un tiers des recruteurs trouve que l’expérience est le premier point à améliorer chez les jeunes. Cela paraît logique mais en même temps, si on ne leur donne pas une chance d’acquérir cette expérience, ces jeunes risquent de rester dans l’impasse.

A noter, cet impératif : la connaissance de l’anglais est incontournable.

Les universités évoluent

En ce qui concerne le palmarès des universités, peu de surprises au niveau mondial. Le Royaume-Uni et les USA restent en tête. Ces derniers perdent néanmoins leur suprématie car les recruteurs du monde entier s’accordent désormais à dire que les meilleures recrues sortent des établissements britanniques.

En revanche, les auteurs de l’enquête notent une arrivée en force des établissements de Chine et de Hong Kong et signalent également la performance remarquable de certains petits pays européens : la Suisse, les Pays Bas et ... la Belgique.

Le classement, avec les université de Gand et de Leuven en 58e et 64e position.  

Comparé à d’autres classements, les établissements spécialisés dans les formations aux affaires ou techniques occupent une place plus importante. Certains établissements italiens et espagnols sont ainsi récompensés pour leurs programmes innovants.

Les recruteurs se montrent particulièrement enthousiastes à l’égard des universités qui voient l’intérêt d’évoluer vers de véritables plateformes d’opportunités d’emploi.

(sdb) – Source : emerging.fr 

Plus d'info Diplômes , Jeune diplômé , Pourquoi je ne trouve pas de job ? , Débutants

30/11/2012