Le guide ultime de la recherche d’emploi

Plusieurs experts français se sont réunis pour composer une sorte de guide ultime de la recherche d’emploi. Tous s’accordent à dire ceci : une bonne candidature est une candidature bien ciblée.

15 octobre 2013

Partager

Plusieurs experts français se sont réunis pour composer une sorte de guide ultime de la recherche d’emploi. Tous s’accordent à dire...

Voici, en résumé, leurs meilleurs conseils...

Le CV : donnez un sens à votre parcours professionnel

L’objectif du CV est de montrer, grâce à une série de repères essentiel de votre passé professionnel, que l’on est capable de répondre aux besoins de l’entreprise. Cela signifie qu’il faut se concentrer sur les informations pertinentes au regard du poste à pourvoir. Faites donc le toujours le tri dans vos expériences en fonction du poste ciblé, quitte à supprimer certains éléments. Astuce : mettez en exergue, en haut de votre CV, un titre professionnel correspondant à l’offre.

Pierre Denier, coach professionnel (www.conseil-emploi.net), à propos de la structure de votre CV :
« Il faut privilégier sans hésitation le CV chronologique ! Le CV est un document qui retrace le parcours professionnel d’un candidat et qui déclare ses intentions. [...] Le CV thématique impose au recruteur de comprendre le cheminement de la carrière d’un candidat. Regrouper les expériences par grands thèmes, c’est apporter plus de confusion à son CV. Et un recruteur qui ne comprend pas un CV le met de côté à la première seconde. »

Faut-il encore envoyer une lettre de motivation ?

La lettre de motivation tend à disparaître, parfois au profit d’un mail très court en guise de mot d’accompagnement avec le CV car c’est bien ce dernier qui compte.

David Guyot, Directeur de Fed Business, spécialiste du recrutement des fonctions commerciales et marketing :
« Aujourd’hui, surtout en cabinet de recrutement, les lettres de motivation sont réduites au minimum, ceci dû à la généralisation de la candidature électronique. Face à ce phénomène, une lettre de motivation classique qui respecte les codes permet de se démarquer, si tant est que le profil de son auteur est en adéquation avec l’annonce. »

Astuce : construisez votre lettre de motivation en suivant une structure en trois parties :
1re partie : « Vous » (l’entreprise qui recrute)
Le candidat indique qu’il connait l’activité de l’employeur et qu’il comprend ses besoins.
2e partie : « Moi »
Le candidat illustre son projet professionnel au moyen de ses expériences et de ses qualifications en citant celles qui sont transposables à la fonction ciblée.
3e partie : « Nous »
Evoquez une future collaboration réussie et donnez vos raisons d’y croire. Sollicitez un entretien. Indiquez votre disponibilité (situation actuelle, préavis).

Convaincre en entretien

Nous y avons aussi souvent insisté, une bonne préparation est la clé d’un entretien réussi ! Qui plus est, c’est le meilleur moyen de combattre le stress.

Cécile Bagot, chargée de recrutement de Regionsjob, conseille même de bien anticiper un premier entretien par téléphone :
« L’entretien de recrutement par téléphone est une étape importante du recrutement. C’est le deuxième tri après le CV. Cet entretien téléphonique va permettre à l’employeur de faire un mini-entretien sur votre parcours, valider les dates citées sur votre CV, vos formations, savoir si vous êtes en poste ou comment vous avez quitté votre dernier emploi. Afin de réussir cet exercice, il vaut donc mieux se mettre dans les meilleures conditions : ne pas répondre sur son lieu de travail, ne pas répondre pendant qu’on fait ses courses ou en voiture. Il faut prévoir un endroit calme et posé où vous serez bien concentré sans être dérangé par le bruit ou des éléments perturbateurs. Il faut essayer de soigner votre argumentation et votre façon de parler afin d’être le plus clair possible. »

Pour vous aider à bien préparer vos entretiens, voici une sélection d’articles utiles :

- Impressionnez l’employeur en lui posant les questions suivantes 

- 7 manières d'ennuyer votre interlocuteur à mourir 

- Les signes que votre entretien s'est bien passé 

- 9 erreurs courantes observées chez les recruteurs 

- Les questions incontournables de votre entretien d'embauche 

Le petit plus : envoyer un mail de remerciements après l’entretien. Au-delà du signe de politesse, ce simple mail de remerciement offre une occasion supplémentaire de marquer l’esprit du recruteur et de rappeler son intérêt pour fonction.

Derniers conseils

Par la suite, les experts en recrutement insistent encore sur l’intérêt des réseaux de contacts, réel et virtuel. Ce dernier se transforme en outil indispensable au fur et à mesure que les réseaux sociaux professionnels se développent. Parmi les erreurs à éviter : attendre que le téléphone sonne. En effet, l’efficacité d’un réseau repose sur un principe simple : l’échange.

Pour finir, ils adressent quelques derniers bons conseils à deux groupes particulièrement fragiles quand il s’agit de se présenter devant les recruteurs : les jeunes et les senior. Découvrez-les dans le guide ci-dessous.

Bonne lecture et bonne recherche d’emploi !

Source : RegionsJob, acteur référence de l’emploi et la formation sur Internet en France 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.