Le département RH n’est pas prêt à affronter plus de complexité

complexité

Les professionnels des ressources humaines ont un peu de mal à appréhender les nouveaux développements, les dernières technologies et la complexité accrue des différents types de données. C’est ce que révèle une enquête internationale menée auprès de 1.300 collaborateurs actifs en RH.

L’étude de Lumesse, organisation internationale qui soutient localement des solutions de talent management, l’indique : quelque 94% des professionnels RH estiment que les ressources humaines deviennent de plus en plus compliquées. Les nouveaux développements s’enchaînent les uns après les autres, les RH ne parviennent plus à suivre.

La majorité des responsables RH (70%) sont aussi submergés par la complexité de leur travail. Selon 60% du senior management interrogé, l’organisation n’est pas en état d’affronter cette complexité accrue.

Impacts néfastes ?

Lorsque des nouveaux managers sont engagés en entreprise, on vérifie trop peu s’ils peuvent appréhender cette complexité. A peine 30% disent y accorder de l’attention. Ce qui est remarquable, étant donné que cette complexité accrue influence les différents aspects de l’organisation. Les collaborateurs aussi subissent les effets d’une plus grande complexité des RH. Et pour terminer, 60% des interrogés s’attendent à un gros impact sur la productivité des équipes.

(sc) - Sources : Managersonline.nl 

30/08/2013

  • 30 août 2013