Le commerce fournit 17% des emplois en Belgique

Avec 400 000 travailleurs, le commerce est un des plus grands employeurs du pays. Cela ressort d’une radioscopie du secteur de la vente que la fédération sectorielle Comeos a confiée au Professeur Joep Konings (KU Leuven).

Une des conclusions principales de Joep Konings ? Le potentiel du retail a de quoi freiner un chômage des jeunes en perpétuelle évolution.

« Cela vient du fait qu’il y a relativement beaucoup de jeunes qui travaillent dans le commerce de détail » , explique Dominique Michel, Administrateur Délégué de Comeos. « En plus nous avons généré, pendant les années de crise, entre 2008 et 2011, près de 11 000 nouveaux emplois. Aucun autre secteur ne peut présenter un tel rapport. »

Comeos représente des entreprises de 18 secteurs différents, des télécom aux articles de mode. « Tous les secteurs représentent ensemble 11,2% du PNB. Ensemble ils engagent 400 000 personnes, ce qui fait du commerce le plus grand employeur du pays », explique Dominique Michel. « Les chercheurs d’emploi doivent comprendre que c’est un secteur stable. »

Media sociaux

La croissance nette d’emploi ralentit néanmoins aussi dans le secteur du retail, ce en raison de la crise persistante et du coût du travail élevé, entend-on chez Comeos. Nous avons encore beaucoup engagé. L’année passée, le VDAB a reçu 33 000 offres d’emploi pour le commerce de détail. De début janvier à fin avril 2013, le VDAB, Actiris et le Forem ont ensemble enregistré 12.825 emplois pour le commerce de détail et la grande distribution.

Pour remplir ces postes, le commerce est à la recherche de plusieurs profils. « Nous regardons plus loin que le diplôme. L’orientation client, pouvoir motiver une équipe, la flexibilité, des compétences organisationnelles et l’orientation résultats sont les conditions de base requises pour qui veut exercer une fonction de cadre dans le secteur », explique Dominique Michel. Pour les responsables de rayon, les responsables de département ou les directeurs de magasin, le secteur engage de plus en plus de bacheliers et de titulaires de master. L’essor de l’e-commerce est aussi responsable d’un switch. Le secteur du retail recherche désormais des profils tels que des gestionnaires systèmes ou des experts en media sociaux qui ont leur mot à dire dans le discours du numérique. »

Plus d'info Secteurs

21/10/2013