La technologie a-t-elle tué la radio classique ?

"La radio est désormais bien plus qu’une simple voix" (Pieter Blomme, conférencier en digital storytelling).

En plus de la radio traditionnelle, les podcasts ont fait leur apparition depuis quelques années. Il s’agit d’histoires uniquement disponibles en ligne et traitant de sujets multiples et variés. "Le podcast est une façon créative et ciblée de traiter des messages audio et des histoires", explique Pieter Blomme, professeur en digital storytelling, podcasteur RELAAS et animateur pour la station radio Urgent.fm. "Le podcasting est un outil intéressant permettant de toucher directement votre public."

"L'audio est démocratique et économique. Tout le monde peut y accéder. Contrairement à la radio, le podcast part d’une histoire bien définie destiné à une audience spécifique. Vous pouvez faire des podcasts sur ce que vous voulez. Le podcast a ses propres règles", poursuit Pieter Blomme.

"Vous partez d'une niche très spécifique pour laquelle vous créez une expérience d'écoute fascinante grâce à la puissance de votre propre histoire et de vos connaissances, éventuellement complétée par des sons en arrière-plan et de la musique. Vous pouvez écouter un tel enregistrement en permanence. L’audience d’un podcast est (inter)active et plus attentive que les auditeurs d'une station normale avec son flux de musique constant destiné aux personne qui écoutent la radio pendant des heures. Les auditeurs recherchent aussi votre podcast. Pour le moment, ils sont encore peu nombreux car cette technologie est relativement nouvelle. Le contenu des podcasts concerne souvent les jeux, la technologie et la science. L'audience moyenne a plus de 30 ans et est plus mature et plus instruite que le moyenne. Pour le moment, un faible pourcentage des auditeurs radio potentiels sont impliqués."

Emetteurs radio 360°

Les émetteurs de radio traditionnels sont influencés par le podcasting. "Ils en sont bien conscients", explique Pieter Blomme. "Les radiodiffuseurs comme la VRT ou la BBC fabriquent de plus en plus de podcasts. La numérisation a une grande influence sur la radio : vous ne pouvez pas suivre pleinement Music For Life, en regarder les vidéos ou accéder aux playlists si vous n'avez pas l'application prévue à cet effet. En tant que producteur de radio, vous devez être capable de raconter une belle histoire de façon universelle et comprendre comment fonctionne Internet, sinon vous manquerez des opportunités intéressantes d'impliquer votre public cible."

"Le storytelling digital ne consiste pas seulement à diffuser un message en ligne", poursuit Pieter Blomme. "Il s’agit de découvrir un autre monde ou tout se recoupe. Un ancien étudiant en storytelling digital travaille désormais pour la chaine radio StuBru. C’est logique : une station radio tourne souvent des films et est présente sur les médias sociaux. La radio est désormais bien plus qu’une simple voix. Vous n’avez pas besoin de parler à la radio lorsque vous travaillez comme digital storyteller. Chez MNM, vous serez engagé en tant que créateur de contenu pour mnm.be et tous les éditeurs radio 360° travaillent de cette manière."

"Pour illustrer la situation : quatre de mes étudiants ont été sélectionnés pour le prix 'Short Wave Radio' décerné à la meilleure nouvelle radiophonique en ligne. Parmi les douze finalistes, quatre avaient suivi ma formation. Aucun d'entre eux n'a une voix typiquement radiophonique. En voilà une belle histoire."

Et faire de la radio classique ?

"Je suis également animateur pour la station de radio Urgent.fm, une station de radio locale où les jeunes apprennent à faire de la radio. C'est aussi un laboratoire média de l'Université de Gand. En 2005, Urgent.fm a créé le 'centre radio REC', à savoir un réseau de stations locales où les talents pouvaient s’épanouir. Nous avons ensuite créé les laboratoires médias 'Villa Bota' à Bruges et 'Studio Wolf' à Malines. Depuis 2016, le 'centre radio REC' s'appelle désormais 'REC'. L'accent est mis à 100% sur le storytelling numérique. Il s’agit d’un réseau de talents destinés aux storytellers, à notre communauté de diplômés et aux enseignants des deux formations en digital storytelling proposées à Gand. Pour une formation en radio classique, vous pouvez vous orienter vers la HoGent, le conservatoire ou la KASK School of Arts."

(eh/jy) – Plus d’informations : www.REC.be - www.relaas.be - www.kortegolf.eu

Plus d'info ICT , Jobs d'avenir

02/03/2018