La retraite anticipée ne nuit pas aux entreprises

Les entreprises deviennent-elles moins productives quand elles envoient des travailleurs expérimentés en retraite anticipée ? Selon une étude de l'Université de Louvain, il semblerait que non. Même les sociétés les plus pointilleuses en termes d'expérience et de connaissances ne souffrent pas de la perte de travailleurs expérimentés. Les enquêteurs indiquent cependant qu'il ne s'agit pas d'une situation 100% noire ou 100% blanche.

Une partie de l'opinion publique affirme que la productivité augmente en raison de la retraite anticipée. En effet, les travailleurs âgés sont considérés comme moins efficaces et plus coûteux que leurs jeunes successeurs débordant d'énergie. D'autres prétendent le contraire en affirmant que les personnes d'un certain âge ont un réseau de contacts bien plus étoffé. Qui a raison ?

Les enquêteurs ont travaillé sur base d'impacts négatifs

Quatre chercheurs de l'université de Louvain ont voulu trouver une réponse aux idées préconçues de la retraite anticipée. En collaboration avec le gouvernement flamand, ils ont examiné la mesure dans laquelle la retraite (anticipée) des employés affectait les performances des organisations. Au total, ils ont analysé des données collectées entre 1999 et 2009 auprès de 5 583 entreprises.

Les enquêteurs sont d'abord partis de l'hypothèse que la retraite anticipée avait des conséquences négatives pour les entreprises. En effet, le départ en préretraite impliquerait la perte de valeur humaine et de capital social. Ces éléments sont difficilement remplaçables, surtout dans les secteurs où la connaissance et l'expérience sont primordiales.

Les chercheurs croyaient également en certains aspects plus positifs comme le fait que la retraite anticipée touche des employés qui devront de toute façon quitter le navire un jour ou l'autre.

Aucun effet négatif sur la productivité

Ils arrivèrent à la conclusion suivante : "Nous pouvons d'abord et avant tout dire que le degré de retraite anticipée n'a aucun effet sur la productivité des travailleurs."

Ils ont constaté que différents facteurs apparaissaient. D'une part, les entreprises laissent partir les travailleurs plus âgés pour répondre à des difficultés financières ou opérationnelles et pour affiner les résultats en réduisant les coûts. D'autre part, il y a une perte de productivité parce que des collaborateurs expérimentés ne sont plus là. Ces oppositions font en sorte qu'il est difficile de détecter un seul et unique effet.

Effets positifs pour l'Horeca, les transports et la vente au détail ?

Les chercheurs ont tout de même observé des effets positifs dans des cas particuliers. En effet, la productivité pourrait augmenter si le nombre de départs en retraite anticipée venait à augmenter. Ces résultats s'expliqueraient par la variété des différents secteurs de travail. De tels effets positifs ont été observés là où le moins de connaissances théoriques étaient nécessaires : l'Horeca, les transports et la vente au détail.

Dans ces secteurs, les travailleurs sont confrontés à des tâches physiquement lourdes et doivent par exemple rester longtemps debout. Leur connaissance de l'entreprise ne contribue pas spécialement à leur productivité. Il en est de même pour leur expérience ainsi que pour le capital affectif ou social. Une augmentation du nombre de retraites anticipées a donc un léger effet positif dans ces secteurs.

L'expérience est en revanche nécessaire dans des secteurs demandant un niveau de connaissances élevé comme la consultance, le conseil, la finance ou l'industrie high-tech.

Nuances importantes

Les enquêteurs ne veulent pas établir de conclusions hâtives sur base de leurs observations. "Nous devons rester nuancés. Il est important de préciser que différentes variables sont nécessaires pour clarifier nos résultats."

Les chercheurs se sont d'abord basés sur un seul et unique critère : la valeur ajoutée pour l'employé. Ce facteur est ensuite influencé par d'autres éléments tels que la satisfaction du client, le taux d'absentéisme, les conflits sur le lieu de travail, etc. Pour certains paramètres, les travailleurs plus âgés ont une longueur d'avance. Pour d'autres, les plus jeunes prennent le dessus. Selon les enquêteurs, pour obtenir une image plus claire, il faut examiner plusieurs indicateurs et ne pas se fier à une seule tranche d'âge de la population.

Importance des différentes tranches d'âge

Une autre étude est pointée du doigt et indique qu'un simple mélange de travailleurs d'âges différents génère un meilleur rendement pour une entreprise. Un bon mix d'âges fournit des connaissances variées, des compétences diverses ainsi qu'une utilisation appropriée des réseaux en tous genres. D'autre part, cette diversité possède des inconvénients : de grands écarts d'âges peuvent conduire à plus de problèmes de communication et mener à des conflits.

La meilleure combinaison d'âge dépend du contexte. La diversité conduit à l'efficacité dans les départements où les employés effectuent des tâches complexes et doivent résoudre des problèmes. En effet, un tel environnement est propice à le discussion et aux interactions entre individus ayant des connaissances et expériences différentes. Dans des milieux où les employés sont confrontés à des tâches routinières, la diversité des âges ne semble offrir aucun avantage à la productivité. Le fait de considérer la préretraite comme un avantage ou un inconvénient pour une entreprise dépend également de l'âge actuel des travailleurs et l'âge idéal pour qu'ils soient productifs.

La retraite anticipée n'est pas nocive

Il est tout de même possible de tirer la conclusion suivante : la retraite anticipée n'est pas nuisible à la productivité des entreprises. Les enquêteurs précisent toutefois qu'il est prématuré d'affirmer que cela ne sera jamais le cas. Il est compréhensible de penser que la perte de travailleurs plus âgés peut être préjudiciable à l'entreprise. Gardez cela en tête, la problématique nécessite encore des recherches approfondies.

(eh/jy) 

Plus d'info Les plus de 50 ans , Travailler plus longtemps , Prépension , Accompagnement de carrière , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

09/11/2016