La question à se poser chaque semaine : comment est-ce que je me sens ?

"En tant qu’athlète au sein de votre entreprise, vous ne devez pas vous exhiber au sommet du Mont Ventoux pour être un bon employé" (Tim Vermeire, spécialiste en vitalité des entreprises chez Attentia).

Des entreprises qui ne savent pas se taire au sujet du bonheur de leurs travailleurs et qui, dans la pratique, ne font attention qu’à leur productivité ? Il en existe quelque unes mais, rassurez-vous, la plupart d’entre elles s’engagent réellement dans le bien-être de leurs membres du personnel. En tant qu’employé, vous pouvez faire beaucoup de choses par vous-même afin d’améliorer votre bien-être personnel et professionnel.

Tim Vermeire, spécialiste travaillant pour le partenaire RH Attentia, a sa propre vision du terme "bien-être". Selon lui, celui-ci revêt parfois des connotations étranges et il faudrait plutôt parler de 'vitalité des entreprises'.

"Il est question d’une collaboration entre l’entreprise et ses travailleurs afin de traiter le bien-être de la bonne manière. Nous considérons la vitalité des entreprises comme une recherche stratégique afin de définir un positionnement correct et des mesures appropriées qui conduiront à une santé optimale, un engagement et des résultats prometteurs. Telle est l'essence de notre approche. Cela va bien plus loin que de dire qu’il faut faire beaucoup de sport, manger sainement et dormir suffisamment."

Pas de marathon mais des viennoiseries

De nos jours, peu d'entreprises n’attachent aucune importance à la façon dont se sentent leurs employés. Elles ne demandent pas pour autant à tous les employés de courir un marathon avec le CEO. Comme le dit si bien Tim Vermeire : "En tant qu’athlète au sein de votre entreprise, vous ne devez pas vous exhiber au sommet du Mont Ventoux pour être un bon employé. Vous contribuerez déjà au bien-être de vos employés en prenant le temps chaque matin de commencer la journée tranquillement autour d’un plateau de viennoiseries. D’accord, il ne s’agit pas du petit-déjeuner le plus sain mais cela permet à tout le monde de se réunir d’une manière différente et en dehors du rythme de travail quotidien."

Vous pouvez également travailler sur votre propre bien-être et celui de votre entourage. Encore une fois, il n’est pas question de gravir des sommets. Manger sainement, faire de l’exercice et dormir en suffisance feront l’affaire. Selon l’expert RH, le message principal et de faire ce qu’il y a de mieux pour améliorer votre qualité de vie. Chacun a sa propre approche. Vous avez le temps ainsi qu’un minimum de condition physique ? Inscrivez-vous aux 20 kilomètres de Bruxelles avec des collègues. Vous avez des enfants en bas âge qui courent partout à la maison ? Vous octroyer une heure de sommeil supplémentaire pourrait être un investissement précieux et contribuer à votre bien-être. "Pour n’importe quel travailleur, une condition physique de base est indispensable. Vous y parviendrez en prévoyant tous les jours de courtes périodes où vous ferez attention à votre corps et effectuerez 15 minutes d'exercices qui amélioreront votre mobilité. Dans le salon ou sur la terrasse, vous avez le choix. Vous en constaterez rapidement l’efficacité et ferez automatiquement plus d'attention au bien-être dans son ensemble."

La qualité grâce à la réflexion

"Vous pouvez également promouvoir votre qualité de vie de façons différentes", poursuit Tim Vermeire. Cela commence par de bonnes relations avec vos collègues. Vous les construirez en collaborant aux succès de l’entreprise et en les célébrant tous ensemble. Vous vous réunirez en équipe et réfléchirez ensemble au travail, au bien-être et la qualité de chacun d’entre vous. Donner un souffle à vos relations personnelles et bénéficier d’une certaine reconnaissance vous fera un énormément de bien."

Pour promouvoir votre bien-être, le plus important est de réfléchir en suffisance. La réflexion vous aidera à répondre plus efficacement aux évènements futurs. "Vous devez régulièrement vous demander comment vous vous sentez avec vous-même et avec les autres. Si tout le monde prenait le temps de le faire, cela permettrait à chacun de savoir ce dont il a vraiment besoin. Ensuite, choisissez consciemment ce qui augmente le plus votre qualité de vie. Prenez le temps d’aller manger avec des collègues et de boire un verre avec votre manager le vendredi soir. Profitez de ces moments et passez votre semaine en revue. Grâce à la réflexion, vous effectuerez consciemment vos choix et votre qualité de vie s’améliorera à vue d’œil."

(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Accompagnement de carrière , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle , Développement personnel

21/08/2017