La prime à la signature gagne en popularité

Elle fait partie du quotidien des sportifs de haut niveau. Le footballeur chilien Alexis Sánchez a reçu une "prime à la signature" d'un peu plus de 20 millions d'euros l'hiver passé.

25 avril 2018

Partager

Neymar da Silva Santos Júnior, plus connu sous le nom de Neymar, a signé un juteux contrat avec le Paris Saint-Germain en 2017. Cela lui a valu une belle prime à la signature.

En effet, celle-ci avoisinait les 10% du montant total de son transfert, à savoir 22 millions d'euros.

Prime de démarrage

Ce qui est devenu une pratique courante chez les joueurs de football le devient de plus en plus dans d'autres professions. Lieven Van Nieuwenhuyze, Chief Marketing Officer (CMO) du bureau de recrutement et de sélection Accent, s'inspire de sites américains comme Hired.com spécialisés dans des profils de techniciens et d’ingénieurs. "Une prime à la signature est déjà proposée au chercheur d’emploi en passe de signer un contrat. Nous constatons que ces montants augmentent d’année en année", affirme Lieven Van Nieuwenhuyze.

Accent a suivi cette tendance en commençant par mettre à jour son application SWOP qui permet désormais de recommander des connaissances ou des inconnus pour un poste spécifique.

Vous pouvez gagner entre 60 et 1.500 euros si vous recommandez quelqu'un pour une offre d'emploi et qu’un contrat est signé. Même si ces montants sont un peu plus modestes que ceux de notre ami Neymar, la prime à la signature a le vent en poupe et augmentera à l’avenir.

(eh/jy) - Source: MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.