La preuve qu’une semaine de travail de 4 jours fonctionne mieux

Envie d'un week-end prolongé chaque semaine ? Personne ne serait contre une telle mesure sauf peut-être votre patron. Des recherches scientifiques ont toutefois montré qu'une semaine de travail de quatre jours était positive à bien des égards, et ce pour tout le monde.

25 octobre 2018

Partager

Cela fait un moment que le sujet est sur la table : raccourcir ou non les semaines de travail. L'économiste John Maynard Keynes parlait déjà dans les années trente d'une semaine de travail d'à peine 15 heures. Ses ambitions étaient peut-être un peu trop élevées, même si nous nous rapprochons de plus en plus d'une semaine de quatre jours ouvrables.

La société néo-zélandaise Perpetual Guardian a décidé de tenter l’expérience. Pendant six semaines, ses 240 employés n’ont travaillé que quatre jours par semaine au lieu de cinq, et ce pour un même salaire. L'idée était que les semaines de travail plus courtes amélioreraient la répartition du travail et entraîneraient une meilleure gestion du temps.

Boost d'énergie

Résultat des courses ? Les employés revenaient dix fois plus énergiques après le week-end. Les choses pour lesquelles ils manquaient de temps auparavant, comme aller chez le dentiste ou dîner avec leur famille, pouvaient désormais prendre place pendant leur jour de congé supplémentaire. Ils étaient bien plus performants après avoir consacré du temps à leurs loisirs.

Mais il y eut aussi une nette différence dans les bureaux. L’environnement de travail était beaucoup moins bruyant, les employés étaient plus concentrés au travail et les conversations à la machine à café ou dans les couloirs étaient beaucoup plus courtes.

Chaque avantage a son inconvénient

Mais cela ne s'applique pas à tout le monde. Bien que la plupart soient plus productifs et concentrés au travail, il y en a aussi qui ne comprennent pas tout à fait le concept parce que, si vous passez trois jours à la maison, cela signifie que vous devez faire tout le travail en seulement quatre jours et donc travailler plus dur.

Cela n’a pas empêché le CEO de la société d’introduire en permanence la semaine de travail de 4 jours. Les chiffres ne mentent pas. Avant l'expérience, seuls 54% des employés avaient indiqué que leur équilibre travail-vie privée était bon. Après la période d’essai, il était question de 78%. De plus, 7% étaient moins stressés et se sentaient jusqu'à 20% plus impliqués dans l'équipe. Pour Perpetual Guardian, ce fut une expérience réussie !

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.