La pension extra-légale, un avantage plébiscité

Ce ne sont pas les garanties données par le ministre des pensions, Michel Daerden sur la capacité de l’État à payer les pensions jusqu’en 2015 qui vont rassurer les salariés.

La pension complémentaire versée par l’employeur, peut-être déjà plus. En effet, selon une étude Randstadt, plus de 25% des salariés en font leur avantage extra-légal préféré.

Et, un peu plus de 6 travailleurs sur 10 placent l’assurance groupe/ pension complémentaire parmi leurs 5 avantages extra-légaux préférés. Malheureusement, la moitié des personnes seulement bénéficie concrètement d’une assurance pension complémentaire...

En d’autres termes, la demande dépasse largement l’offre. Idem en ce qui concerne les voitures de société : 4 personnes sur 10 en souhaiteraient une ; 2 sur 10 en obtiennent.

L’étude Ranstadt a interrogé plus de 3000 salariés sur leurs revenus 2009.

Top 10 des avantages extralégaux souhaités par les travailleurs:

  1. Remboursement des frais
  2. Assurance hospitalisation
  3. Chèque repas
  4. Assurance groupe/pension complémentaire
  5. GSM
  6. Bonus (rémunération variable)
  7. Ordinateur portable
  8. Voiture de société
  9. Internet privé
  10. Actions, participation aux bénéfices

L'intérêt pour les avantages extra-légaux n’a cessé de croître depuis ces dernières années, particulièrement, parmi les cadres. Les ouvriers et les employés lambda, par contre, eux en sont toujours pour leurs frais.

Entre secteurs aussi, il reste des disparités. Si nombre de salariés du secteur financier bénéficient d’avantages extra-légaux (ils sont 85% à recevoir une assurance groupe), dans les autres secteurs, la moitié des employés seulement bénéficient de ce type d’avantages.

Pour une transparence des salaires

Si le Belge n’aime pas trop que l’on sache ce qui se trouve dans son porte-monnaie, deux tiers des travailleurs seraient favorables à ce que les salaires de chacun soient rendus publics.

Surtout parmi les travailleurs plus âgés : les plus de 50 ans sont 72 % à comparer ouvertement leur fiche de paie avec leurs collègues. Pourtant, les entreprises qui publient les salaires de leurs travailleurs restent minoritaires si ce n’est celles, liées à la fonction publique.

50 % des salariés resteront moins de 10 ans dans la même entreprise

Dans le domaine de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la satisfaction des employés est à la baisse, surtout parmi ceux qui se trouvent en bas de l’échelle : temps partiel, crédit temps, congé parental, congé sans solde demeurent un horizon inaccessible pour le plus grand nombre.

Pourtant, les employés tendent à rester plus longtemps dans la même entreprise : en 2002, 57 % des personnes interrogées disent travailler dans leur société depuis plus de 5 ans. En 2009, ils sont 61 % dans ce cas.

C’est au sein des grosses boites que les employés font longs feux : plus de 50 % d’entre eux y restent plus de 10 ans. En conséquence, employeurs et employés discutent plus souvent ensemble des perspectives d’avenir au sein de l’entreprise : plus de 4 travailleurs sur 10 ont l’occasion de discuter leur évolution de carrière avec leurs supérieurs.

A nouveau, particulièrement dans le secteur financier.

(fr) 

Plus d'info Avantages extralégaux , Pension , Assurance Groupe

14/05/2010