La moitié des entreprises belges difficilement accessibles en raison des files

Plus de six Belges sur dix effectuant la navette vers Bruxelles préfèrent un budget mobilité à une voiture de société.

Pas moins de 90% des entreprises se plaignent de difficultés liées à la mobilité. Et cela vaut tant pour les voitures que pour les transports en commun.

Près de la moitié des entreprises belges (46%) disent être difficilement accessibles en voiture à cause des bouchons. A Bruxelles, ce ratio atteint même les 75%.


Suite à la semaine de la mobilité, SD Worx interrogea 2.500 travailleurs concernant leurs préférences de mobilité pour les déplacements domicile-bureau. Les répondants furent invités à indiquer s’ils préféraient un budget mobilité ou un véhicule de fonction. Cette question était indépendante du fait que les intéressés disposaient déjà d’une voiture de société ou d’un budget mobilité. Il s'agissait uniquement de sonder leurs préférences.

Plutôt voiture de société

Constat étonnant, celui qui fait de longs déplacements en Belgique (par exemple un travailleur habitant en Wallonie et travaillant en Flandre) donne clairement sa préférence à la voiture de société. Cela vaut pour 83% des participants habitant Bruxelles et travaillant en Wallonie. Du côté des Flamands travaillant en Wallonie, ce chiffre est de 70%.


Une explication possible est la suivante : malgré le coût global d’une voiture de société, 57% des entreprises wallonnes sont difficilement accessibles en transports en commun. En effet, soit il y a trop peu d’arrêts, soit les correspondances sont trop complexes.

Plutôt budget mobilité

Plus de 60% des Belges travaillant à Bruxelles, quelle que soit la région dont ils proviennent, préfèrent quant à eux un budget mobilité à une voiture de société. Plus la circulation est complexe, plus le budget mobilité semble être la solution idéale.


Même la Flandre se voit confrontée à des soucis de mobilité. 54% des Flamands travaillant en Flandre privilégient le budget mobilité par rapport au véhicule de fonction. 67% des travailleurs habitant en région bruxelloise et travaillent en Flandre préfèrent quant à eux la voiture de société.


Aux yeux des Bruxellois, la problématique de la mobilité en Flandre semble moins sérieuse que la situation dont souffre leur propre région.

(EH) (SC) 

Plus d'info Embouteillages , Equilibre vie privée/professionnelle

24/10/2014