La flexibilité au travail a plus de succès auprès des femmes

La flexibilité est un critère auquel les entreprises attachent beaucoup d'importance. Dès qu'il s'agit d'engager de nouveaux collègues, les recruteurs n'hésitent pas à mettre l'accent sur ce terme très apprécié, et ce particulièrement par la gente féminine.

Le travail flexible comme incitant à la motivation

Selon une enquête menée par le bureau Kelly Services, les employées sont attirées par la promesse d'heures de travail flexibles. 51% des répondantes firent savoir qu'elles considéraient la flexibilité des horaires comme un incitant à accepter une offre d'emploi. Un manque de flexibilité pousserait 20% des femmes interrogées à démissionner. Chez les hommes, ce taux n'est que de 15%.


Il apparaît également que, dans la description de l'environnement idéal, beaucoup de femmes attachent de l'importance au caractère conciliant de l'employeur. 62% soulignèrent que la flexibilité au travail est un aspect primordial pour créer un environnement de travail optimal, alors que seulement 49% des hommes y adhèrent.

Fossé intergénérationnel

Il n'y a rien d'étonnant à ce que la génération de l'an 2000 apprécie le plus cette flexibilité. 59% considèrent celle-ci comme cruciale, tandis que 50% des babyboomers et de la génération Y y attachent de l'importance. Un tel écart entre les générations pourrait même être encore plus grand, mais celui-ci est déjà considéré comme relativement important par Kelly Services.

Enfants

Gary Jones, directeur général de Kelly Services, relativise et déclare qu'un grand nombre d'entreprises sont déjà depuis longtemps convaincues des bienfaits et de l'utilité de la flexibilité au travail. "Beaucoup d'entreprises sont passées à des horaires de travail flexible et peuvent témoigner des avantages qu'un tel système peut offrir, dont notamment une augmentation du chiffre d'affaires et de la productivité du personnel".


La possibilité de travailler de cette manière est principalement appréciée par les femmes depuis de nombreuses années, et ce notamment afin de pouvoir éduquer leurs enfants de manière optimale. Cependant, de plus en plus d'hommes manifestent également leur intérêt vis-à-vis d'un tel système. Ils ne savent toutefois pas encore exactement comment adapter parfaitement cette manière de travailler à leur carrière professionnelle.


Selon Jones, "Beaucoup d'entreprises ont eu recours à ce système, et pas uniquement pour permettre aux employés de s'occuper de leurs enfants. Il faudra encore un peu patienter pour observer la façon dont les employés établissent leurs priorités en fonction de leur horaire de travail".

Il attend également de savoir combien d'hommes souhaiteront travailler ainsi par la suite, car ce type d'horaire reste considéré comme une manière de pouvoir s'occuper des enfants.

(EH) – Source : Express.be 

Plus d'info Télétravail , Equilibre vie privée/professionnelle

05/09/2014