La crèche au bureau, une bonne idée !

Les entreprises peuvent offrir différentes formules de crèche à leurs employés. La ville de Leuven encourage un nouveau projet d’accueil d'enfants sur le zoning d’Haasrode.

3 mars 2015

Partager

"les entreprises peuvent prendre en charge l’accueil des enfants du personnel de différentes manières."

La crèche est une des premières questions que les parents s’attachent à régler. Celle-ci se situera de préférence à proximité de la maison ou sur le chemin du bureau, de manière à ne pas devoir faire trop de détours. Les entreprises peuvent aussi se charger de l'accueil des enfants de leurs collaborateurs. Pour ce faire, différentes formules sont possibles.


La solution la plus aboutie consiste en une crèche d’entreprise au sein ou à proximité de celle-ci. Ce type de crèche doit satisfaire aux mêmes conditions de démarrage et de fonctionnement que n’importe quelle autre forme collective d’accueil de l’enfance. Des normes sont notamment à suivre en matière d’infrastructure, de sécurité et de santé, et au niveau de la fréquentation des enfants et des parents. Ces éléments sont également contrôlés par une inspection sanitaire.


Le nombre d’entreprises disposant de leur propre crèche est relativement limité. Ce sont surtout des multinationales, des hôpitaux ou des universités qui en possèdent. Le 'Peutertuin' de la KU Leuven a ouvert ses portes le 19 févier 1968, et l’université compte entretemps six crèches à différents endroits, tant au centre que dans la périphérie de Leuven. Une chaîne de télévision publique figure également parmi les pionniers. En 1979, celle-ci ouvra la crèche 'Ukkepuk' dans une maison de maître située dans le quartier des bâtiments de la VRT. En 2013, la crèche déménagea dans un nouveau bâtiment sur le site de la VRT.

Outsourcing

L’accueil de l’enfance ne fait pas partie du cœur d’activité des entreprises, certaines font dès lors appel à des organisations telles 'Landelijke Kinderopvang' et 'Partena Kinderopvang'. Les formes de collaboration et les accords sont librement définis entre l’entreprise et l’organisation.


Les entreprises peuvent aussi 'louer' ou 'acheter' des places dans une crèche existante, soit dans les environs de l’entreprise ou encore à proximité du domicile des travailleurs. La différence entre les deux formes se situe au niveau de la disponibilité des places. Si elles sont achetées ou réservées, l’entreprise est toujours sûre de bénéficier des disponibilités nécessaires. Cela n'est malheureusement pas possible dans les crèches reconnues et subsidiées. Les places louées ne sont quant à elles pas réservées, et une convention est établie lorsque le besoin se présente.

Collaboration

Les entreprises peuvent aussi collaborer avec une administration locale afin d’organiser l’accueil des enfants. Un nouveau projet a démarré à Leuven fin 2014. Le service d’accueil familial cherche des entreprises sur le zoning industriel d’Haasrode qui accepteraient d’héberger des puéricultrices dans leurs bâtiments. Seul 'devoir' de l’entreprise : mettre l’espace nécessaire à disposition. Le service d’accueil familial de Leuven prend en charge les puéricultrices et le matériel. Etant donné qu’il ne s’agit pas d’une véritable crèche d’entreprise, les règles sont plus souples.


(EH) (SC) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.