La chimie, porteuse d’emploi

Dès aujourd’hui et dans les 10 ans à venir, le secteur de la chimie et pharmacie offre plus 4.000 postes aux nouveaux travailleurs motivés. Et les formations ne manquent pas en Wallonie !

26 mars 2014

Partager

Chimie (Nippon Shokubai)
La Wallonie réunit des conditions favorables au développement du secteur chimique, grâce notamment à sa localisation géographique au carrefour de l'Europe et à la qualité des ressources humaines et de la formation.

La Belgique fait partie des leaders mondiaux de l'industrie pharmaceutique. En termes d'emploi, ce seul secteur emploie près de 30.000 travailleurs ! Et ce chiffre est en augmentation constante. Les exportations réalisées par ce secteur représentent plus de 10% du volume total des exportations belges. Il constitue également la source principale d'investissements et de recherche et développement du pays. Tant l'industrie pharmaceutique que les pouvoirs publics investissent généreusement pour développer ce secteur.

Recruter de nouveaux talents est essentiel

Les secteurs de l'industrie chimique et des sciences de la vie rassemblent de nombreuses activités très variées qui vont de la chimie de base aux produits pharmaceutiques, des détergents et cosmétiques aux biotechnologies et aux produits pour l'agriculture. Mais malgré sa position confortable dans l'économie belge, les industries chimique et pharmaceutique font face à un manque quantitatif de personnel scientifique et technique qualifié, la traditionnelle problématique de l'industrie.

Par ailleurs, en raison du vieillissement du personnel, le secteur annonce avoir besoin de 4.000 nouvelles recrues dans les dix ans à venir. Avec 4.815 personnes dans la tranche des plus de 50 ans, près de 20% du personnel sera sur le départ pour les 10 prochaines années.

Cefochim, centre innovant et unique

Le secteur de la chimie et de la (bio)pharmacie offre une multitude de possibilités de carrières: opérateurs de production, techniciens de maintenance, ingénieurs civils, industriels, médecins, chercheurs ... Mais de nombreux profils sont concernés par ce secteur attrayant.

Pour répondre à ce manque de personnel qualifié, Essenscia Wallonie, la fédération professionnelle du secteur, et Cefochim multiplient les initiatives pour encourager les jeunes à effectuer des études scientifiques et techniques et former du personnel pour rejoindre l’industrie. Le secteur dispose ainsi de son propre centre de formation de la chimie et des sciences de la vie : le Cefochim, établi dans le zoning de Seneffe. Des formateurs y forment des demandeurs d’emploi ainsi que des collaborateurs du secteur.

Le 28 mai 2013, un nouveau complexe de formation biopharmaceutique high-tech a été inauguré pour les 10 ans du Cefochim. Sa mission est de former les personnels de production, d'entretien et de maîtrise sur des équipements à échelle réduite reproduisant exactement ce qu'ils rencontreront en usine mais conçus pour faciliter l'aspect didactique. La nouvelle aile dispose en de 10 salles blanches, ce qui en fait un centre de formation unique en Belgique. Ces salles blanches sont des pièces aseptiques qui permettent de reproduire le milieu dans lequel les entreprises travail, permettant aux apprentis de travailler dans des conditions identiques à ce qui les attend.

Le Cefochim accueille 2.000 personnes chaque année dont des étudiants, des scientifiques et des demandeurs d’emploi. Ces derniers y suivent des formations durant en moyenne 6 mois.

(ac) – Photo : Nippon Shokubai - Plus d’infos : www.cefochim.be et www.essenscia.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.