Jeune en quête d’emploi ? 5 conseils pour frapper juste

job hunt

Postuler est une activité en soi. Comment mettre vos atouts en évidence ? Et si le recruteur vous demande quels sont vos points faibles, que lui répondez-vous ? Tout ceci, et bien plus, les jeunes peuvent l’apprendre gratuitement lors d’ateliers d’emploi. Voici quelques conseils d’expert en coaching.

« Avant, il était moins difficile de décrocher un job, en tant que jeune. Les employeurs et les bureaux d’intérim disaient souvent ‘venez essayer’ », explique Patrick Cornelissen, coach au VDAB : « Maintenant il y a plus de candidats par poste vacant et les entreprises veulent avoir toutes leurs certitudes d’embaucher le bon. Avec pour conséquence que les entretiens d’embauche deviennent plus lourds. »

« La transition entre la fin des études et la vie active n’est pas si fluide qu’on ne le voudrait. Pendant les études et après, les jeunes ont tendance à se surestimer. « Des informations à ce sujet, je n’en ai pas besoin, je suis bien capable de me débrouiller sans…’ Mais une fois qu’ils commencent à prospecter, cela leur semble plus difficile que prévu, ils comment alors à s’intéresser aux conseils, et essaient d’améliorer leurs méthodes et leurs arguments. »

Cv & lettre de motivation

« Nous recevons aussi souvent de la part des jeunes le feedback que l’école ne les prépare par du tout à cette phase pourtant utile pour accéder au marché du travail. Les jeunes diplômés apprécient que j’examine leur CV et leur lettre de motivation. Même pour les masters, ce n’est pas évident d’écrire un bon CV et une lettre motivante. Les jeunes ont dû à l’école s’exercer à tout cela, mais ils le considèraient comme un devoir parmi tant d’autres. A ce moment-là, ils n’en ressentaient pas le besoin. »

Malgré tous les messages pessimistes sur les chiffres du chômage, Patrick Cornelissen reste optimiste : « Du travail, il y en a encore beaucoup, regardez ne serait-ce que la longue liste des métiers à pénurie. Les jeunes ne sont pas une génération perdue, loin de là. Je vois tous les jours avec quel enthousiasme ils démarrent leur vie professionnelle. Ils sont par exemple très forts dans le travail en équipe. Ils ont dû réaliser leur mémoire avec des camarades d’université et en étroite concertation avec les professeurs. ‘En un minimum de temps, j’ai dû écrire toutes ces pages tout seul’. Les entreprises qui engagent des jeunes se verront renforcées par leur enthousiasme et leur esprit d’équipe. »

5 conseils pour postuler

1. Réseauter pour être embauché

N’oubliez surtout pas d’impliquer votre réseau. Informez votre famille et vos amis de votre recherche d’emploi. Ils seront ainsi attentifs aux opportunités de job qu’ils entendraient pour vous. Tâchez d’élargir votre réseau avec les rencontres intéressantes que vous faites. Peut-être qu’ils peuvent vous présenter un emploi ou vous recommander auprès de quelqu’un qui recherche le candidat idéal. Si vous pouvez obtenir l’avis de l’interne, vous vous ferez une meilleure idée de l’entreprise. Ainsi vous savez mieux sur quoi mettre l’accent lors de votre entretien de recrutement.

2. Vendez-vous mais restez modeste

Peu importe comment vous le tournez, mais en postulant, vous devez vous vendre. Votre CV et votre lettre de motivation doivent être les plus personnels possible. Souvent les candidats reprennent les mêmes points en termes de formation et de jobs de vacances. Mais il faut mettre en avant vos compétences et vos traits de personnalité, ceux qui sont le plus appropriés à l’entreprise. Faire ce lien avec l’employeur chez qui vous postulez ne semble pas évident en général. Formulez clairement pour quelles raisons une telle entreprise doit vous engager. Un entretien d’embauche n’est pas une simple ‘papote’, c’est un entretien de vente où vous devez avancer des arguments concrets, des anecdotes et des preuves de ce que vous racontez.

Préparez-vous aussi aux questions difficiles. Un bon rendez-vous de recrutement commence par une bonne préparation.

Deux classiques :

  1. Quels sont vos points forts ?
    Vendez-vous, mais restez honnête et ne donnez pas les réponses que le recruteur veut entendre selon vous. Vous serez crédible si vous pouvez appuyer vos points forts par un exemple tiré de votre expérience professionnelle, de vos stages ou de vos études.
  2. Quels sont vos points d’attention ?
    Ne soyez pas négatif lorsque vous vous présentez mais n’ayez pas peur non plus de dire en toute honnêteté là où vous êtes moins bon. Pour autant que vous expliquez que vous en êtes conscient et ce que vous entreprenez pour vous améliorer.

3. Exercez-vous aux tests de sélection

Si vous sollicitez, vous aurez des tests de sélection tout prêts à effectuer. L’employeur veut se faire une idée de qui vous êtes, de vos points forts et faibles relatifs à l’emploi pour lequel vous sollicitez. Préparez-vous à quelques tests Ainsi vous partez confiant avec la méthode de travail et vous vous sentez plus à l’aise. Etudier pour cela n’a aucun sens. Veillez d’abord à vous présenter reposé et calme aux tests. Il en existe différents types: tests d’intelligence, d’aptitudes, de personnalité et les assesments auprès d’un centre spécialisé. Vous trouverez des exemples de tests sur internet pour vous y préparer.

4. Surveillez votre image en ligne

Sur les réseaux sociaux, tenez les employeurs potentiels au courant de votre recherche d’emploi. Votre profil sur Twitter, Facebook et LinkedIn déterminent votre image. Alors pondérez avec prudence les informations que vous partagez sur la toile. Certainement si vous ajoutez des employeurs potentiels à votre réseau. Réservez l’accès à vos photos ou fêtes pour vos groupes d’amis. Gérez soigneusement vos paramètres de confidentialité.

5. Postulez pour les emplois les plus demandés

Vous voulez trouver un emploi rapidement ? Alors orientez-vous vers les jobs qui son bien placés sur le marché. Il y a beaucoup de fonctions demandées en permanence, ce sont les métiers à pénurie. Vous préférez d’abord suivre quelques études supplémentaires ? Alors, choisissez une formation qui conduit à une fonction à pénurie. Vous augmentez ainsi considérablement vos chances de décrocher un job.

Extrait de fonctions à pénurie ; infirmière, accueil de l’enfance, kiné, ingénieur, dessinateur technique, informaticien, gardien, comptable, représentant, jardinier, personnel de cuisine, chauffeur de taxi, chauffeur de poids lourds, soudeur, électricien, menuisier et maçon.

(sc)

Plus d'info Quel est le job qui me convient? , Postuler en ligne , Pourquoi je ne trouve pas de job ?

16/08/2013