Introverti, pensez-vous pouvoir réussir ?

Les introvertis sur les sites d’emploi ont des airs de brebis galeuses. Mais pourquoi ? Les plus grands hommes à succès sont tout de même des solitaires : Bill Gates, Mark Zuckerberg…

27 mars 2012

Partager

Que recherche-t-on si l’on en juge la plupart des offres d’emploi ? Même dans la branche ICT et le secteur financier, on pleure après des extravertis. Faites le test, en lançant une recherche sur les sites d’emploi et vous verrez des dizaines d’annonces contenant le mot extraverti. Le concept semble décrire le candidat idéal, même pour les métiers où ce n’est pas nécessaire…

USG Financial Forces décrit le comptable extraverti qu’elle recherche. A l’Université de Wageningen, on a besoin d’un spécialiste ICT ‘plutôt extraverti qu’introverti’. Carrément intrigante, l’offre d’emploi pour un agent de propreté chez Cegel Solutions : la description de fonction promet peu d’interaction sociale. Mais être extraverti est un must.

Le sens du mot a-t-il changé ?

Pourquoi en recherche-t-on autant ? Un comptable doit-il tenir son livre de caisse en chantant ? Attend-on de l’agent de propreté qu’il parle à sa brosse ? Ou alors, c’est que les termes n’ont plus le même sens ?

Le psychologue suisse Carl Jung a introduit les deux notions dans sa théorie de la personnalité au début du 20ème siècle. Il a défini l’introversion comme une activité psychique intérieure et l’extraversion comme la concentration sur des choses en dehors de vous. Cette définition a peu évolué depuis.

C’est un peu simpliste de cataloguer les individus comme extravertis ou introvertis. La plupart lors de tests psychologiques affichent les deux types de comportement, selon la situation et leur humeur. Dans les tests de personnalité, on associe à introverti attentiste, contemplatif, réfléchi. Les extravertis sont ouverts, sociaux, assertifs et actifs.

Selon Wim Bloemers, psychologue du travail et des organisations, c’est une qualité surévaluée. Une telle personne serait ouverte. Donc plus prête à l’action, susceptible de travailler plus dur et de mieux communiquer. Ah oui ? Mais ne serait-il pas alors plus bavard et peut-être moins productif ?

« Prenons les analystes par exemple, tous ceux que je connais sont introvertis », nous apprend Gijs Kloek, responsable du département des études de réassurance chez Achmea. Et pour cause, ils restent des jours durant concentrés sur des chiffres. « Est-ce optimal dans un tel cas d’être ouvert et de rechercher des stimulations extérieures ? », s’interroge-t-il. En plus, on ne demande pas à tous de manager ou de donner des présentations.

Précis et concret

Selon une enquête scientifique aux Pays-Bas, plus l’individu est introverti, plus précises et concrètes sont les descriptions qu’il effectue des photos qui lui sont soumises. Là où les extravertis rajoutent des choses qu’ils ne voient pas et sont plus vagues, les introvertis se limitent aux faits.

Moins bon communicateur et plus lent

Les introvertis ne communiqueraient pas assez et ne seraient pas aussi rapides dans leur travail que les autres ne le souhaiteraient. Mais la culture est très extravertie aussi, estime Marloes Bouwmeester qui donne des cours aux introvertis. A la télé, on ne voit que des gens qui ont la parole facile. Du coup tout le monde se voit avec des yeux d’extraverti. Mais regardez Bill Gates…

Je suis introverti mais je me soigne

Les recettes de Madame Bouwmeester ? « Vous avez besoin de temps pour réagir ? Annoncez-le ouvertement », conseille-t-elle. « Pour cela, il vous faut juste oser dire : « je reviens vers vous dans cinq minutes ». Vous n’aimez pas vous exprimer devant des grands groupes ? Moi-même lorsque j’ai commencé un nouveau job, je n’avais aucune envie de me présenter en une fois avec tous les yeux tournés vers moi. Alors je suis allé faire connaissance avec chacun à part. »

Alors l’extraverti doit-il être la norme ?

Un introverti n’a-t-il pas le droit de vouloir s’isoler pour se concentrer, que cela soit en ne répondant pas à ses mails pendant une paire d’heures ou en réquisitionnant un espace à lui pour travailler selon ses besoins ? Doit-il pour cela être considéré par ses collègues comme un drôle d’oiseau ?

Introverti ? Soyez-en fier et dites-le sans honte.

Introvertis mondialement célèbres

Mark Zuckerberg
Programmateur et entrepreneur, il fonde en 2004 le réseau social Facebook. En 2010, il est élu personnalité de l’année par le magazine américain Time.

Albert Einstein
Le physicien le plus influent de l’histoire qui a introduit entre autres la théorie de la relativité…

JK Rowling
L’auteur de la série des Harry Potter, best seller mondial vendu à plus de 400 millions d’exemplaires.

Mère Thérésa
Mère Thérésa, sœur catholique mondialement connue, a fondé l’ordre religieux des Sœurs de la Charité et a été béatifiée par Jean Paul II en 2003.

(sc) – Source : Intermediair.nl

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.