Indexation négative dans les PME wallonnes et bruxelloises

une indexation négative

La plupart des PME wallonnes ont appliqué l’indexation négative.

En raison de l’inflation négative persistante en 2009, plusieurs secteurs ont été confrontés en janvier 2010 à un index négatif des salaires.

Plusieurs commissions paritaires, la construction par exemple, ont cependant décidé de ne pas l’appliquer. D’autres secteurs, tels que la CP 218, ont laissé le choix à l’employeur.

88 % des PME wallonnes de la CP 218 ont diminué le salaire de leur personnel en janvier; pour les PME bruxelloises, le pourcentage est de 78%. Ces résultats proviennent des calculs de salaires effectués par SD Worx.

Selon l’entreprise de services en ressources humaines, la diminution de salaire en janvier a été accueillie favorablement par les PME wallonnes et contrebalance quelque peu la forte indexation (4,51 %) subie en 2009 et l’augmentation de salaire octroyée sous la forme d’écochèques.

SD Worx a également constaté que ce sont les plus grandes PME qui ont le plus appliqué l’indexation négative. Les plus petites entreprises ont estimé que le faible pourcentage (0,43 %) de réduction de salaire à appliquer n’était pas en proportion du malaise social que la diminution aurait pu engendrer au sein de la PME.

Certaines entreprises ont appliqué l’indexation négative, mais en utilisant le surplus budgétaire pour octroyer un bonus aux meilleurs travailleurs de la PME.

(fr) - avec SD Worx.    

Plus d'info Indexation des salaires , Gagner plus / moins

15/02/2010