Ils sont là ! Les chèques repas sous forme de carte électronique

Les émetteurs de chèques repas ont enfin reçu des autorités leur agrément. Le chèque repas électronique peut donc être utilisé comme moyen de paiement.

Les quatre émetteurs officiels sont les leaders Edenred et Sodexo ainsi que deux nouveaux venus, Monizze et Scan ID. Ils peuvent désormais inviter les commerçants et les employeurs à adhérer à leur plate-forme électronique.

L’employeur passera au chèque repas électronique via une convention collective de travail ou une convention individuelle.

Comme une carte de paiement

Les montants mensuels des chèques repas électroniques seront crédités sur un compte individuel de chèques repas au nom de chaque employé et gérés par un éditeur agréé.

L’employé dont l’entreprise a souscrit au système électronique, pourra effectuer ses paiements via les terminaux de paiement classiques, avec sa carte de chèque repas, assortie d’un code PIN ou non et du service Card Stop (selon les émetteurs).

Fini de devoir ouvrir les enveloppes et compter les chèques. Le commerçant déduit de la carte le montant exact, le solde reste sur le compte. Rien ne change en termes de montants et la durée de validité reste de 3 mois.

Plusieurs supports d’information et un helpdesk sont proposés selon les acteurs pour alerter l’utilisateur des échéances et du solde de ses titres. Ceux-ci sont écoulés à partir du compte automatiquement selon les dates de péremption.

Un portefeuille plus léger donc, mais sans que votre assiette n’y perde un gramme !

Sources : Agence Bruxellois pour l’Entreprise
(sc)
 

Plus d'info Titres-repas

08/11/2011