Il existe quatre styles de personnes. Quel est le vôtre ?

La majorité des personnes ont tendance à être égoïstes et à ne se préoccuper que d'elles-mêmes. Peut-être faites-vous partie des exceptions ?

1 juin 2018

Partager

A quel point les êtres humains sont-ils fiables et font-ils facilement confiance aux autres ? Cette question est au centre d'une recherche effectuée par plusieurs universités espagnoles. Elles ont analysé le comportement de 541 personnes au cours de dilemmes sociaux. Les sujets ont été regroupés par deux et devaient opérer des choix menant soit à la coopération, soit au conflit.

Dilemmes sociaux

De telles études ne sont pas nouvelles. L'étude du comportement humain vous est sûrement familière et vous connaissez quelques éléments de la 'théorie des jeux'. Cette nouvelle approche examine des modèles mathématiques de conflit et de collaboration entre des preneurs de décisions intelligents et rationnels. Le comportement des gens est analysé lorsqu'ils doivent faire face à un dilemme et les chercheurs étudient les décisions qui en découlent.

L'enquête des universités espagnoles va un peu plus loin. Les chercheurs ont développé un algorithme permettant de répartir les individus dans des catégories spécifiques.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Un modèle populaire de la théorie des jeux est le 'dilemme du prisonnier'.

Deux membres d'un gang sont arrêtés et détenus dans une prison. Ils ne peuvent pas communiquer entre eux. Il n'y a pas assez de preuves pour les condamner donc les procureurs concluent un accord avec chacun d'entre eux. Soit ils peuvent trahir leur camarade en témoignant contre lui, soit ils peuvent collaborer en se taisant.

  • S'ils se trahissent l'un l'autre, ils encourent jusqu'à deux ans de prison.
  • Si A trahit B mais que B se tait, A est libéré mais B doit rester trois ans en prison.
  • S'ils se taisent tous les deux, ils sont libérés.

Il existe encore bien d'autres variantes de cette expérience, toutes aussi complexes les unes que les autres.

Quels sont ces quatre styles ?

  1. L'optimiste
    Il part du principe que tant son partenaire que lui-même feront le choix le meilleur pour eux deux.
  2. Le pessimiste
    S'attend au pire de la part de son partenaire.
  3. La personne de confiance
    Est prête à collaborer en faisant preuve de bonne foi, même si elle n'en bénéficie pas forcément.
  4. Le jaloux
    Peu importe l'issue de la situation, la seule chose qui compte à ses yeux est que ses résultats soient meilleurs que ceux des autres.

Devinez quoi, 90% des sujets appartiennent à une des catégories. L'enquête a démontré que les optimistes, les pessimistes et les personnes de confiance rassemblaient chacune 20% des sujets. 30% faisaient partie des jaloux et 10% n'entraient dans aucune catégorie.

Tous des égoïstes ?

L'expérience semble toutefois sous-estimer que la majorité des gens sont des égoïstes et que la seule chose qui les intéresse est leur propre personne. D'autre part, des études ont également démontré que les personnes ayant le mieux réussi étaient celles qui plaçaient leurs intérêts personnels après ceux des autres. La question n'est donc pas de savoir de quel groupe vous faites partie mais plutôt à quelle catégorie vous VOUDRIEZ appartenir.

(eh/jy) – Source : Inc. 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.