Formation ou intérim : est-ce vraiment une question qui se pose ?

En entrant avec peu de qualifications sur le marché du travail, on risque une carrière à problèmes où le chômage prend la place du travail. Pourquoi perdre du temps avec l’intérim alors qu’il y a bien un remède à portée de main : une formation que l’on termine brillamment, qui de préférence offre avec des perspectives favorables sur le marché de l’emploi.

Jan Denys, spécialiste du marché de l’emploi chez Randstad, s’oppose à cette idée. « Il n’y a pas de contradiction entre formation et intérim. Il y a bien au contraire une corrélation entre les deux et elle porte sur plusieurs niveaux. »

« L’intérim peut être très pratique pour des chercheurs d’emploi qui se sont inscrits à une formation plus longue. Car celles-ci ne commencent jamais, à moins d’avoir beaucoup de chances, au moment où vous décidez de les suivre. Il faut donc toujours attendre qu’elles démarrent. Il peut donc se passer du temps. Entretemps vous pouvez vous reposer ou bien décider d’aller travailler. Dans ce cas, l’intérim est une bonne option. »

Echec

« En outre, il n’est pas dit que les intérimaires ne suivent ni ne reçoivent de formation. Pour certains jobs, c’est même requis, prenons les formations à la sécurité par exemple, requises dans le secteur de la construction. Le gros avantage est que, lorsque ce sont des courtes, le résultat chez les intérimaires concernés se voit rapidement. Ce sont celles où on peut motiver les intéressés. On prévoit d’ores et déjà que les formations dans l’intérim ne feront que gagner en importance. »

« Il y a encore une troisième corrélation importante entre intérim et formation. Les jeunes peu qualifiés ne sont pas sous qualifiés par hasard. Le cursus scolaire qu’ils traînent derrière eux est peu empreint de réussite. A l’école ils associent des émotions négatives et la peur de l’échec. La dernière chose que ces jeunes désirent, c’est retourner sur les bancs de l’école. Ce que les jeunes veulent avant tout, c’est le travail. »

Choix ou non choix ?

L’intérim est intéressant pour  les personnes concernées parce qu’ils peuvent ainsi se faire plusieurs expériences auprès de différents employeurs. Le seuil de travail est peu élevé : souvent, il ne s’agit pas de longs contrats de service. Beaucoup peuvent ainsi s’intégrer au monde du travail. Ce n’est pas exceptionnel que les jeunes après un certain temps se passionnent pour un secteur ou aillent suivre encore une plus longue formation.

Alors intérim ou formation ? Souvent il n’y a même pas à choisir.

Plus d'info Premier emploi , Stage , Formation , Quel est le job qui me convient? , Débutants , Types de contrats , Intérim

12/02/2013