Facebook fausse l'image des candidats

Les candidats peuvent penser à juste titre que leur profil sur les réseaux sociaux a été vérifié par les recruteurs. En effet, les professionnels des RH se forgent une première impression grâce à celui-ci, impression qui ne s’avère que rarement correcte.

Une étude de l’Université de Caroline du Nord prouve que les recruteurs interprètent souvent trop littéralement les messages postés par les candidats sur les réseaux sociaux. De plus, ils semblent bien moins au courant des us et coutumes de ces sites en ligne, contrairement aux jeunes qui ont grandi avec ceux-ci. Les candidats actifs sur les réseaux sociaux auraient pour ainsi dire moins de chances d'être recrutés que ceux qui le sont moins.

Caractéristiques personnelles

Dans le cadre de l’enquête, différents scientifiques réunissent auprès des 175 personnes de l’échantillon des traits de caractère tels que consciencieux, de contact facile, extraverti. Ensuite, ils analysent le profil Facebook des répondants et essaient de lier leur comportement sur le réseau social aux traits de personnalité identifiés. Leur but est notamment de découvrir si les profils en ligne peuvent les éclairer sur les caractéristiques personnelles.

Qu’en ressort-il ? Les recruteurs scannent les profils des candidats sur base de déclarations qu’ils font au sujet de l’alcool et de la drogue en partant du postulat que, si ceux-ci publient des messages positifs à ce propos, c’est qu’ils en consomment eux aussi. Ils en déduisent à tort que ces derniers ne seront ni dévoués, ni consciencieux, et ne pourront se prendre en main. Rien ne prouve, selon les recherches des enquêteurs, qu’un utilisateur de Facebook qui s’exprime positivement sur la drogue ou l’alcool serait moins consciencieux.

Sales & Marketing

En outre, les individus qui parleraient favorablement de la drogue et de la boisson sur Facebook seraient des candidats destinés aux fonctions de vente et de marketing. Ces personnes obtiennent en effet un score élevé dans le cadre de l’étude en termes d’aptitude sociale et de comportement extraverti, traits de caractère souvent recherchés pour les fonctions sales & marketing.

Enfin, les scientifiques voient un lien concret entre les traits de caractère et les profils Facebook. Il semblerait que celui qui est consciencieux et de contact facile se comporte de manière très correcte sur Facebook et ne se permette jamais d’injurier ni d’attaquer d’autres personnes sur les réseaux sociaux.

Les professionnels des RH feraient donc bien, selon les enquêteurs, de scanner les profils sur base des insultes, des accusations, ou des critiques injustifiées portant sur autrui, plutôt que sur des déclarations liées à des thèmes comme l’alcool et la drogue.

(EH) (SC) Hrsquare.be  

Plus d'info Entretien d'embauche , Conseils pour solliciter

20/06/2014