Evitez d'être malade pendant vos congés : 9 signaux d’alarme

Les dernières semaines de travail avant les vacances sont généralement un peu plus chargées que les autres. Entre les deadlines de dernière minute qui ne vous laissent aucun répit, les projets dont vous devez encore organiser la prise en charge, et les petits détails à régler qui s’ajoutent les uns aux autres, soyez extrêmement vigilant. Il existe cependant 9 indicateurs qui vous envoient des signaux : cela signifie que votre système de défense tourne à plein régime depuis un certain temps !

9 juillet 2014

Partager

« Beaucoup de managers et de professionnels concernés par ce fait ne savent pas comment leur équipe ou leurs collègues vont pouvoir s’en sortir sans eux », explique Heidi Does, formatrice en Slow Working pour doesmindful.nl. Et pourtant, ils sont contents de pouvoir fermer la porte derrière eux et s'absenter pour quelques semaines de repos bien mérité. »

Et c’est ainsi que vous tombez malade

Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans ces situations: vous courrez dans tous les sens, le regard dans le vide, à bout de nerfs et ne savez plus où donner de la tête. Votre travail doit être terminé en temps et en heure, quoiqu'il advienne. Et puis ça y est ! Le moment tant attendu arrive enfin: les vacances !

Mais dès que vous quittez votre sphère professionnelle, c’est comme si le diable en personne frappait à votre porte pour vous saluer : un foutu mal de tête arrive, votre dos vous fait souffrir, vous avez des palpitations. C’est quasi automatique si vous avez fait des heures supplémentaires et que vous vous allongez pour vous reposer sur une chaise longue dans votre jardin, près de votre tente ou de votre caravane…

Avec cette surcharge de travail, votre système d’alarme naturel s’est habitué à puiser de grandes quantités d’adrénaline dans votre corps, afin de maintenir le rythme de travail élevé auquel vous étiez soumis. Ce processus ne s’arrête pas en deux temps trois mouvements : votre corps a joué avec ses limites, rien d’étonnant à ce que vous tombiez malade ou que vous vous sentiez faible et nauséeux.


Vous n’avez pas envie que vos premiers jours de vacances dûment mérités soient gâchés par une maladie ou des douleurs ? Soyez attentif à ces 9 signaux d’alarme, ils vous indiquent que votre système de protection naturel tourne de manière excessive depuis un moment…

Attention !

1. Vous ne parvenez plus à vous concentrer et vous laissez trop vite distraire

Vous vérifiez à tout bout de champ votre messagerie et vous noyez simultanément dans toute une série de détails. Concrètement, vous achevez peu de choses alors qu’il vous reste encore tant à faire avant de pouvoir partir.

2. Votre tête est pleine et vous n’arrivez plus à voir le bout du tunnel.

Vos collègues vous boudent car vous ratez des deadlines, oubliez vos rendez-vous et ne tenez pas vos promesses. Et pourtant, le temps commence sérieusement à compter !

3. La machine à café devient votre meilleure amie !

La caféine vous tient en alerte mais, entretemps, vous oubliez d’aller aux toilettes. Ce n'est que longtemps après l’heure du lunch que vous constatez n'avoir encore rien mangé.

4. Vous vous irritez et répondez sèchement à votre entourage

Vous souhaiteriez qu’ils se débrouillent eux-mêmes avec leurs dossiers. Ainsi, vous pourriez régler vos affaires en paix. Vous êtes bientôt parti pour deux semaines, alors autant qu’ils sachent le faire tout seuls.

5. Vous emmenez du travail à la maison parce que vous n’arrivez pas à terminer votre journée au bureau

Les membres de votre famille ne sont pas ravis, mais vous leur promettez : « Ce sont les dernières choses à régler et après les vacances, je ne rapporte plus rien. »

6. Vous n’avez plus d’énergie à consacrer à la pratique d'un sport ou à vos hobbys

Dès que vous asseyez dans un fauteuil, vous y êtes assigné pour le reste de la soirée et ne le quittez plus.

7. Vous vous mettez à boire un petit peu plus chaque jour

Avant, vous preniez de temps en temps un petit verre de vin en semaine. Maintenant c’est tous les jours. Vous pensez qu'il s'agit de la seule et unique manière d’oublier l'oppression quotidienne du travail l'espace d'un instant.

8. Vous vous effondrez dans le lit, tout en restant éveillé des heures à fixer le plafond

Vous commencez à vous tracasser et n’arrivez plus à dormir. Le matin, vous vous réveillez mort de fatigue alors que la journée ne fait que commencer. C’est un cercle vicieux.

9.Vous commencez à prendre des pilules pour vous calmer

Vous espérez ainsi tenir le coup jusqu’aux vacances. Mais vous allez voir dans quel état vous vous retrouverez par la suite.



Vous reconnaissez certains de ces signaux d’alarme ? S’il en est encore temps , tâchez de ne plus les reproduire et de refaire le plein d’énergie. Intégrez si possible des moments de repos dans votre agenda surchargé. C’est encore la meilleure manière de vous garantir des congés sans maladie ni douleur.


Vous pourrez ainsi profiter de vos vacances bien méritées. C'est promis !

Avec tous nos remerciements à Heidi Does www.doesmindful.nl. 

(EH)(SC) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.