En quoi consistent les métiers STEM et à qui sont-ils destinés ?

Les options classiques telles que le latin, les mathématiques, les sciences, l’économie et les langues modernes font désormais partie du passé dans de nombreuses écoles. De nos jours, vous pouvez choisir une orientation STEM combinant mathématiques, technologie et sciences exactes.

21 novembre 2018

Partager

De nombreuses écoles en Belgique proposent une orientation STEM combinant les sciences exactes et la technologie. Celle-ci a pour but d'augmenter les connaissances scientifiques des étudiants.

STEM est l'abréviation des termes anglais Science, Technology, Engineering et Mathematics. Ils s’agit précisément des éléments qui caractérisent la société aujourd'hui. Voilà pourquoi le besoin de personnes ayant des profils techniques ou scientifiques, en l’occurrence des profils STEM, est fort élevé.

Les STEM sont nécessaires

Il n’y a pas que l’enseignement secondaire qui propose des orientations STEM. Celles-ci sont également populaires dans les universités, les hautes-écoles et les cours du soir. Les baccalauréats et les masters peuvent désormais être complétés par des suppléments de mathématiques, de sciences exactes, de technologies ou de TIC.

Le but des STEM est de permettre aux diplômés de décrocher des jobs scientifiques ou techniques. Avec une formation traditionnelle, un nombre inférieur de demandeurs d'emploi en avaient la possibilité parce que leurs connaissances scientifiques étaient trop peu élevées.

Emplois STEM

Toute personne ayant suivi une formation STEM peut rechercher un emploi dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques et auquel seules les personnes dotées de compétences STEM sont éligibles. Il s’agit ici principalement de postes d'ingénieur, de technicien, de chercheur, d'analyste ou de programmeur.

STEM dames 

Pas uniquement pour les hommes

Pensez-vous automatiquement à des hommes lorsque l’on évoque de tels métiers ? Il est souvent supposé que les hommes s'intéressent plus à la science que les femmes. Cela s'avère être correct. Microsoft a mené une étude à grande échelle auprès de femmes afin de mesurer leur intérêt au sujet des STEM. 1002 femmes belges y ont participé et les résultats parlent d'eux-mêmes.

Seulement 13% d'entre elles ont déclaré être intéressées par une orientation STEM si elles n’avaient pas d’exemple ou de mentor sur lequel s’inspirer. En cas de présence d’un mentor, l’intérêt grimpait à 18%.

Les répondantes ont nommé Bill Gates et Steve Jobs comme principaux mentors. Cela illustre qu’il y a un manque d’exemples belges et que les femmes sont peu représentées. Seule Marie Curie, décédée depuis bien longtemps, fut parfois citée.

Biologistes

L'étude montre toutefois que 42% des répondantes ayant mentionné un mentor ont indiqué qu'elles se verraient bien exercer le métier de biologiste ou de physicienne. Il ne manque plus que de bons exemples sur lesquels se baser. Espérons que la situation évoluera d’ici peu !

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.