Elle joue dans un film érotique mais n’a pas été licenciée

Une apprentie en cuisine plutôt sexy

Une apprentie en cuisine qui joue dans un film érotique ne peut pas être licenciée par la chaine d’hôtel où elle travaille, tranche un tribunal de Leeuwarden (Pays-Bas)

Lorsque son chef a découvert que son apprentie tournait pendant son temps libre dans un film érotique, il l’a licenciée sur le champ. L’employeur ne voulait en aucune manière être associé au film.

Pas de contact avec la clientèle

Selon le tribunal, l’activité de la collaboratrice n’est pas un motif particulier de licenciement. La convention de travail ne peut être invoquée selon le tribunal puisque les agissements ont lieu dans le cadre de la vie privée de la collaboratrice et n’interfèrent en rien au bon déroulement des activités professionnelles de la chaine d’hôtel. La femme n’a d’ailleurs aucun contact avec les clients dans le contexte de la mission qu’elle exerce pour son employeur.

« En outre, avoir mis fin de manière prématurée à ses prestations auprès de son employeur a des conséquences graves pour le succès de sa formation », acte le tribunal. La femme n’était pas obligée d’informer son employeur de son activité complémentaire.   

(sc)  

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Démission & licenciement , Licenciement

18/03/2011