Echanger une journée de travail avec un collègue ?

Dieter Segers (à droite), directeur de la logistique chez Colruyt Group à Halle, et son collègue Koen Dedoncker (à gauche) occupent régulièrement d'autres fonctions au sein de leur entreprise.

Quel est le moyen idéal pour apprendre quelque chose et mieux comprendre le travail de vos collègues ? Passez une journée dans leur peau. Vous en ressortirez grandi et aurez appris un tas de choses. "Le travail de mes collègues m'est apparu plus stressant que je ne le pensais."

Lorsqu'il est question de changement de fonction, le monde des affaires utilise le terme de rotation d'emploi. Dans bien des cas, il peut s'avérer utile d'effectuer temporairement le travail d'un collègue et de voir ce que cela donne. Chez Colruyt Group, dont le siège est situé à Halle dans le Brabant flamand, bon nombre de travailleurs passent (au moins) quelques jours dans la peau d'un de leurs collègues.


"Une initiative très instructive", explique Koen Dedoncker qui occupe une fonction de team manager spécialisé en de distribution d'articles non alimentaires. Un beau jour, Koen a décidé de switcher de fonction avec son collègue Kim Scheerlinck, directeur d'un magasin Colruyt. Ils ont également fait le mouvement inverse : les collègues de Kim peuvent aller travailler chez Koen s'ils le désirent.

Plus stressant que je ne le pensais

L'approvisionnement (le job de Koen) et la vente finale en magasin (le job de Kim) sont deux tâches qui ont un impact direct sur les détaillants. Surtout dans le cas de Colruyt Group qui travaille avec un stock limité dans les points de vente ainsi qu'une diminution des approvisionnements. "Ces deux tâches font partie de notre core business. Il est donc essentiel de faire preuve d'efficacité. En passant une journée au sein d'une filiale Colruyt, vous remarquez quel est l'impact de notre travail sur les points de vente", explique Koen.


"Le travail de Koen s'est avéré plus stressant que je ne le pensais. De plus, l'automatisation y était bien plus présente que je ne l'aurais imaginé", explique Kim Scheerlinck, responsable d'un magasin Colruyt. "De fait, en agissant de la sorte, vous apprenez à connaître de nouvelles personnes et à respecter leur travail. Je fais désormais nettement plus attention à l'équipe de Koen, et ce notamment en renvoyant du matériel propre en provenance du magasin."


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Collègues , Réseauter , Développement personnel

28/11/2017