Du plomb dans la machine à café?

Certaines machines à café d’entreprise présentent des concentrations en plomb bien supérieures aux normes autorisées.

29 mars 2010

Partager

café / koffie

Faire un saut par la machine à café du bureau, c’est un rituel auquel tout employé sacrifie au moins une à deux fois par jour. Histoire de rythmer le travail par de petits breaks salutaires et une bonne dose de caféine !

Évidemment, tout le monde sait que, à fortes doses, le café n’est pas idéal pour la santé, a fortiori si la tasse de café est plombée! En enquêtant sur les risques bactériologiques liés au mauvais entretien des machines à café sur le lieu de travail, nous avons en effet levé un lièvre !

Pas de problème dans ce domaine - la température de l’eau assure un premier rempart qui détruit les bactéries- par contre, l’Institut scientifique de Santé publique a constaté depuis 2008, des problèmes de teneur en plomb trop importante dans les boissons délivrées par certaines machines, au premier rang desquels, leurs propres distributeurs de café !               

« Par curiosité, à l’Institut , nous avons testé la qualité de l’eau qui sortait de nos sept machines à café» se souvient Fabien Bolle, Chef du Programme «Matériaux en contact avec les Denrées alimentaires» à l’Institut scientifique de Santé publique. «Nous avons constaté des teneurs en plomb de 10 à 40 fois plus élevées que les normes autorisées, sur toutes nos machines» explique le responsable.

Or, on connaît bien les effets neurotoxiques — comme le saturnisme — que cause le plomb sur la santé humaine. En cause ici ? Les bouilleurs en laiton des machines à café qui contiennent environ 2g à 5g de plomb par kilo de laiton.

« Quand l’eau reste trop longtemps dans un bouilleur de laiton, par exemple suite à un week-end, nous avons constaté des teneurs particulièrement élevées » explique Fabien Bolle. « Nous avons donc prévenu l’Afsca et demandé à notre fournisseur de changer les bouilleurs et d’ajouter un programme de rinçage complémentaire ».

Machines concernées ?

Les machines à café concernées sont d’abord celles qui fonctionnent avec du café moulu ou en grain. Les machines qui utilisent du café lyophilisé ou du café liquide concentré utilisent des bouilleurs en plastique et ne sont donc pas concernées par ce problème.

Le fait que les bouilleurs soient des composants produits en grande série — entre autres, en Chine — pour être ensuite achetés par les producteurs de machine et installés sur leur appareils, ne favorise pas le contrôle qualité.

Les premiers à en avoir fait les frais ont été les commissaires européens et leurs cabinets. C’était en 2008. Après avoir fait l’acquisition de machines à café luxueuses d’une marque italienne pour le Berlaymont, ils ont retrouvé des teneurs en plomb dans leur café bien au-dessus de n’importe quelle législation européenne ou nationale.

En cas de doute sur les machines à café installées dans votre entreprise, demandez un contrôle à l’Agence fédérale pour la sécurité de la Chaîne alimentaire (Afsca).    

Et puis évitez de boire la première tasse de la machine à café, le lundi matin...

(fr)      

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.