Du drone à la tablette : comment la technologie a amélioré nos emplois

"La technologie et les robots menacent nos emplois", voilà ce qui apparaît parfois dans les médias. Est-ce la vérité ? Cela reste encore à prouver… Quoiqu’il advienne, il existe déjà de multiples exemples montrant comment la technologie rend nos emplois plus efficaces, plus sûrs et plus intéressants, et ce notamment grâce aux drones, aux tablettes et au cloud.

15 novembre 2018

Partager

"Les drones sont parfois encore injustement considérés comme des espions"(Kristof Eelbode, Unilin).

1. Gestion de bâtiments avec des drones

En tant que Group Facility Manager pour la société de revêtements de sol Unilin, Kristof Eelbode est responsable de la maintenance, du suivi et du nettoyage des bâtiments. Depuis peu, il est officiellement pilote de drone. "Nous faisons régulièrement voler un drone au-dessus des toits de nos bâtiments. Cela représente une surface non négligeable", explique-t-il. "A l’époque, l’inspection se faisait manuellement et nous devions souvent louer une nacelle. Aujourd'hui, le drone vole régulièrement pour prendre des photos, ce qui est nettement plus efficace et beaucoup plus sûr."

Kristof est titulaire d'un diplôme de classe 2. "Cela signifie que je peux voler à 45 mètres de haut. J'ai trouvé la formation intéressante et diversifiée. En fait, nous apprenons une partie de la matière que les pilotes d’avions doivent aussi étudier." Les drones sont également utiles pour les rénovations. "Cela nous permet de charger les informations et les photos collectées dans des programmes tels qu'Autocad. De cette manière, nous pouvons estimer avec précision les ajustements à effectuer."

Kristof Eelbode voit l'avenir de la technologie d’un bon œil. "Une des dernières possibilités est l'intégration de la réalité virtuelle. Je vole avec mon drone et mon collègue technicien peut tout observer à l'aide de lunettes de réalité virtuelle. Le champ d’action de cette technologie est immense bien que les drones soient encore parfois considérés comme des jouets."

2. Transport de patients via une tablette

Thomas Joostens et Dana Tutenel sont responsables de la logistique à l'Hôpital Universitaire de Louvain. "Nous sommes responsables du transport 'non urgent' de patients", déclarent Thomas et Dana qui font partie d'une équipe de 120 à 130 agents logistiques. Tous sont actuellement équipés d'une sorte de mini-tablette avec une application sur laquelle apparaissent toutes leurs demandes de transport. "Avant, nous devions nous connecter à un PC quelque part à l’hôpital. Maintenant, nous recevons immédiatement les demandes sur notre tablette", explique Dana.

L’application fait en réalité partie du poste de travail clinique (KWS) de l'Hôpital Universitaire de Louvain. Tous les départements font leurs demandes de transport de patients via un ordinateur mis à leur disposition. La tablette de Thomas et Dana consiste par exemple en une application dérivée destinée au transport. "Nous étions les personnes de contact entre nos propres collègues et le service informatique, c'est à nous qu'il fallait s'adresser en premier lieu en cas de problème", déclare Thomas. "Une amélioration importante, outre l'efficacité, est que nous analysons également chaque patient avec notre tablette. Par conséquent, les champs d'erreurs sont réduits à zéro."

Cela fait maintenant trois ans que l'application est utilisée au sein de l’hôpital. "Au début, il y avait des problèmes de démarrage mais tout est désormais rentré dans l’ordre. Tout le monde y voit désormais une amélioration considérable", affirme Dana. "Certains services apprécient vraiment à la rapidité avec laquelle nous pouvons être sur place. Nous parcourons moins de kilomètres tout en effectuant le même travail".

3. Purification de l'eau via le cloud

Tony Raats travaille pour Aquafin depuis vingt ans et entretient des stations d’épuration et de pompage de l’eau. L'automatisation intervient également dans son travail. "Nous sommes l'équipe de test d'Aquafin pour le nouveau système qui automatise la supervision de la purification de l'eau", déclare Tony. "Le champ d’action de mon équipe est située au nord de la province d'Anvers et je peux désormais suivre la plupart des installations dans cette zone via mon ordinateur portable", poursuit-il. Cela lui permet de savoir plus rapidement quand quelque chose doit être fait en termes de maintenance et de réglage. De plus, cela lui évite de parcourir inutilement des kilomètres. "Très efficace et utile, surtout parce que nous sommes responsables de plus en plus d'installations dans notre région."

Enfin, il obtient des informations beaucoup plus précises sur le fonctionnement du traitement de l’eau. "Nous sauvegardons beaucoup plus de données et pouvons plus facilement faires des graphiques afin d’estimer les différentes évolutions", déclare-t-il. "Par le passé, toutes ces installations étaient autonomes. A cette époque, nous ne disposions que d’un système où une alarme signalait par téléphone si quelque chose n’allait pas. C'est désormais beaucoup mieux."

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.