Deux étapes essentielles que les candidats oublient souvent lors de leurs entretiens

Ces deux étapes de base peuvent sembler évidentes mais la coach de carrière Annelies Quaegebeur constate qu'elles sont souvent oubliées.

"Si les étapes mentionnées ci-dessous vous semblent 'naturelles', vous allez dans la bonne direction", explique la coach de carrière Annelies Quaegebeur. "Malheureusement, je constate souvent lors de mes entretiens de coaching que beaucoup de gens ne tiennent pas compte de ces étapes essentielles. Par conséquent, elles ratent peut-être une belle opportunité professionnelle."

Deux étapes essentielles que les candidats oublient souvent

Première étape avant l'entretien d'embauche : faites vos devoirs 

Ces devoirs touchent plusieurs domaines : recherche d'informations supplémentaires sur l’entreprise, le contenu de la fonction, la personne que vous rencontrerez à votre interview,…

"Bon nombre de candidats préparent leurs réponses à des questions telles que : 'Présentez-vous en quelques mots', 'Quels sont vos points forts ?' ou 'Que dirait votre patron actuel à votre sujet ?'". Ils savent ce qu’ils vous dire sur eux mais oublient souvent de mentionner la manière dont ils feront la différence au sein de l’entreprise. Vous y parviendrez difficilement si vous ne connaissez pas bien la société en question. Renseignez-vous sur son activité principale ainsi que les valeurs qui y règnent, son positionnement, ses concurrents, ses objectifs à court et à long terme,… Pour ce faire, des recherches sont nécessaires. Beaucoup de personnes omettent cette étape."

"Certains de mes clients connaissent le nom de la personne avec qui ils auront un entretien mais ne savent pas s’il s’agit d’un intermédiaire, du CEO de la société, du responsable du recrutement, d’un membre du département RH,… Le simple fait de consulter le profil LinkedIn de la personne peut déjà faire des miracles. La photo de l’intervieweur peut aussi vous donner des indications sur le manière dont se déroulera l’entretien.

De nos jours, les médias sociaux et Google sont d’excellents outils pour en savoir plus sur quelque chose ou sur quelqu'un. Ils vous permettent d'en apprendre davantage sur une personne et sa carrière, à mieux le comprendre et à entrer plus facilement en contact avec elle", affirme la coach carrière Annelies Quaegebeur.

"Aussi étonnant que cela puisse paraître, beaucoup de mes clients savent à peine ce que fait l’entreprise pour laquelle ils postulent : quel produit ou service vend-elle ou quel est son positionnement sur le marché ? En se retrouvant seul devant le recruteur, ils auront du mal à se défendre par rapport aux autres candidats."

"Si vous ne trouvez pas suffisamment d’informations en ligne au sujet de l’entreprise ou de la personne que vous allez rencontrer, vous pouvez toujours faire appel à votre réseau de contacts et voir si quelqu’un peut répondre à vos questions."

"De toute façon, vous devez bien vous préparer en décidant quelles sont les questions que vous poserez lors de votre entretien afin de comprendre le mieux possible le contenu du poste et la manière dont fonctionne l’entreprise.

En agissant de la sorte, vous parviendrez à bien vous positionner. Il est essentiel de faire la différence par rapport aux autres candidats."

Deuxième étape après l'entretien d’embauche : remercier l'intervieweur 

Un conseil en or d'Annelies Quaegebeur : "Le mieux est d’envoyer un mail de remerciement à la personne qui vous a interviewé, le jour même ou le lendemain. Il s’agit d’un principe de politesse de base et cela fait partie de n’importe quelle procédure de recrutement."

Inspirez-vous d'exemples sur Internet, remerciez la personne pour le temps qu'elle vous a consacré, mentionnez l’une ou l’autre question abordée afin que l'intervieweur se rappelle bien de vous et de votre intérêt pour le poste en question. Malheureusement, j'entends de moins en moins de personnes qui envoient de tels messages de remerciement. Ne leur demandez pas non plus de prendre le temps de mentionner les points abordés au cours de l'interview."

Même si ces deux étapes peuvent sembler évidentes, bon nombre de personnes n'y attachent aucune importance. "Certains ne font ni l’une ni l’autre, d'autres font des recherches au préalable mais ne remercient pas ou à moitié le recruteur. Heureusement, il existe encore des candidats qui prennent le temps de se démarquer des autres. Cela leur permet de se mettre en avant d'une manière positive : ils prouvent qu’ils attachent de l’importance à une bonne préparation, qu’ils apprécient les contacts humains et qu’ils sont capables de fournir de bons résultats. Faites-vous plaisir la prochaine fois et appliquez ces deux conseils."

(eh/jy) Tous nos remerciements à la coach de carrière Annelies Quaegebeur pour ses précieux conseils. 

Plus d'info Entretien d'embauche , Conseils pour solliciter

01/08/2017