Des emplois supplémentaires grâce aux nouvelles règles sur la protection des données

"Des compétences telles que la collaboration et la créativité deviennent de plus en plus importantes dans le secteur technologique" (Christophe Balduck, Data Trust Associates).

Les données personnelles utilisées dans les entreprises devront être davantage gérées et sécurisées à partir de mai 2018. Tel est le résultat d’une nouvelle législation européenne. Cela a également des conséquences sur le marché de l'emploi car la demande de profils spécialisés en gestion des données augmentera certainement. Voilà ce qu'a déclaré le recruteur mondial Hays dans un rapport mentionnant les tendances du moment en matière de métiers et de compétences.

"Le règlement général de protection des données (RGPD) de la Commission européenne crée des emplois dans notre pays. Les fonctions RGPD sont des postes à temps plein qui ne peuvent être exercés par des personnes qui travaillent déjà. Pour les grandes entreprises, ces fonctions seront permanentes tandis que les petites entreprises privilégieront des consultants RGPD. Il est ici principalement question de personnes ayant une formation informatique et de développeurs de processus qui officieront sur le marché du travail en tant que spécialiste RGPD", explique Philippe Dullaert, directeur financier de Hays Belgique.

"Avec ces nouvelles législations, la demande sera très élevée", affirme Christophe Balduck, co-gérant de l’entreprise Data Trust Associates spécialisée dans la protection des données. "Mais cela ne s'arrêtera pas après le mois de mai. Bien au contraire, cela ne fera que commencer. Tout d’abord, personne ne sera à jour d'ici là? Ensuite, des audits devront être effectués. Enfin, d’autres lignes directrices et régulations feront leur apparition comme le règlement sur la protection de la vie privée qui verra le jour à la fin de l’année 2018. La demande de tels profils ne s'arrêtera donc pas immédiatement."

Nouvelle forme d’entreprise

"Cela fera apparaître une nouvelle forme d'entreprise très intéressante. Vu que la société doit être transparente à tous les niveaux possibles, les contacts y sont variés et iront des discussions avec le CEO aux échanges avec les personnes qui encodent les données des clients. Parmi les profils, nous recensons à la fois des analystes purs, des architectes d'entreprise et des ingénieurs polyvalents expérimentés en informatique. Dans les grandes organisations qui gèrent de grandes quantités de données et dans les petites entreprises manipulant des données très sensibles, il existe souvent une fonction spécifique d'agent de protection des données qui coordonne l'ensemble de l’information et officie en tant que personne de contact", poursuit Christophe Balduck.

Ceci s'applique également aux managers pouvant garantir la sécurité du système d'une entreprise. Par conséquent, la demande de responsables en cybersécurité continuera d'augmenter pour rendre les organisations résilientes aux cyberattaques.

Compétences humaines

Selon Hays, les compétences humaines jouent également un rôle au sein du monde technologique. "Nous remarquons une demande constante pour des compétences non techniques spécifiques telles que l'adaptabilité, la créativité et la collaboration. Après tout, il n'y a toujours pas d'algorithmes pouvant reconnaître des éléments tels l'humour, l'état d'esprit ou l'enthousiasme comme une personne réelle est capable de le faire".

"Bien que les meilleures compétences techniques puissent être apprises, elles auront peu d'impact si une entreprise n'a pas de managers qui comprennent ce qui motive les employés et qui peuvent communiquer efficacement avec leurs équipes. Les candidats capables de proposer des solutions aux défis mais également de transmettre comment et pourquoi ces solutions doivent être mises en œuvre sortent clairement du lot."

"La manière dont les données doivent être traitées est complètement différente aujourd'hui", affirme Christophe Balduck. "La gestion du changement et la sensibilisation sont importantes. Il y a beaucoup de compétences non techniques pour pouvoir apporter des changements et les faire accepter. Chaque changement est accompagné de son lot de scepticismes et de résistances. L'astuce consiste à utiliser les moyens adéquats pour procéder à une transition toute en douceur."

(eh/jy)

Plus d'info E-mail , Médias sociaux , Collègues , Réseauter , Vie privée

28/02/2018