De combien sera votre augmentation en 2013 ?

Comme en 2012, l’indexation est positive cette année. Autrement dit, votre salaire va augmenter. Mais de combien ? C’est la question que tout le monde se pose.

La commission paritaire à laquelle vous êtes rattaché(e) est l’élément clé. Toute entreprise belge du secteur privé fait partie de l’une de ces ‘CP’. Elles regroupent les entreprises par secteur d’activité pour leur faire partager des règles de travail adaptées aux métiers. Par exemple, une entreprise de construction est sous le régime de la CP 124, les travailleurs du secteur hospitalier sous la CP 302. La plupart des employés belges sont quant à eux sous le régime de la CP 218.

Comment savoir à quelle commission paritaire vous appartenez ? 

Un maximum de 3,47%

La plus forte augmentation touchera les salariés de la commission paritaire auxiliaire nationale pour employés ou CP 218. Ces 400 000 travailleurs verront leurs émoluments grimper de 3,47 % en janvier 2012. Cette croissance comprend l’index annuel de 3,17% ainsi qu’une augmentation de 0,3% négociée avec le gouvernement. Cette dernière partie pourra également être convertie en chèques-repas ou autres avantages extralégaux par l’entreprise.

Calculez votre salaire en 2013 

Les plus fortes indexations 2012

  • Assurances (CP 306) : +3,18 %
  • Employés (CP 218) : +3,17%
  • Industrie alimentaire (CP 220) : +3,17%
  • Gestion d'immeuble (CP 323) : +3,17 %
  • Attractions touristiques (CP 333) : +3,17 %
  • Horeca (CP 302) : 3,168 %

NB : L’index de certaines CP est revu de façon bimestrielle ou trimestrielle.

Retour du bâton en février ?

En raison du grand nombre de mesures fiscales décidées par le gouvernement Di Rupo ainsi que du délai nécessaire pour légiférer et faire promulguer ces lois par le Roi, il est possible que le montant de votre salaire de janvier ne soit pas tout à fait définitif.

L’index n’est pas remis en cause. Mais quid de l’impact de mesures comme la taxe sur les véhicules de société, la réforme des allocations familiales... ? « L’interprétation des nouvelles lois n’est actuellement pas claire » déclare Jan Boden de SD Worx, secrétariat social dont les calculettes risquent de tourner à plein régime ces prochains mois. Il avoue qu’il « reste beaucoup de questions en suspens auxquelles il n'y aura pas de réponses avant quelques semaines ».

Vraisemblablement pas avant février ou mars selon les observateurs. Conséquence : les salaires de nombre de travailleurs subiront des rectifications à ce moment-là. Votre fiche de paie se trouvera alors peut-être amputée de quelques centaines d’euros afin de rembourser le trop perçu.

Soyez prévoyant !

Plus d'info Indexation des salaires

13/12/2012