De bons candidats passent sous le nez d'employeurs aux attentes trop élevées

Les employeurs éprouvent la plus grande difficulté de recruter des assistants de direction de qualité, des collaborateurs de service clientèle et des chargés de planning en transport. Leurs propres exigences n’y sont pas étrangères.

C’est ce qui ressort du guide des salaires 2014 d’Office Team. Pour ce qui est du salaire, les collaborateurs de haut niveau peuvent en profiter.

Le Guide des Salaires d’Office Team se base entre autres sur un questionnaire posé à des managers RH et à des supérieurs. Ces résultats sont enrichis de ce que les consultants voient et entendent au quotidien au sein des entreprises.

« Les entreprises recrutent de manière plus sélective. Elles attendent beaucoup et se focalisent sur les fonctions stratégiques », nous apprend Dries De Vos, Directeur d’ Office Team. « Les employeurs doivent être à 100% convaincus de la qualité d’un candidat avant de l’engager. »

Des attentes colossales

Les Responsables RH interrogés le font clairement comprendre : il leur en faut beaucoup pour les impressionner en matière de talents. Plus de huit sur dix disent avoir des difficultés à trouver des professionnels qualifiés. Sont particulièrement fort demandés mais difficiles à recruter : les forces administratives pour l’équipe de vente, l’équipe logistique et le service clientèle.

De Vos : « Beaucoup d’employeurs recrutent de manière très conservatrice et fixent de très hautes attentes. C’est compréhensible dans le climat économique actuel, mais cela ne fait que rallonger les procédures et mener au doute. Le risque qu’un employeur passe à côté d’un haut potentiel n’en est que plus grand. »

Quelles attentes à l’égard des talents administratifs ?

  • Des compétences techniques, de MS Office aux médias sociaux
  • De très bonnes connaissances en langue
  • De l’expérience utile, dans le secteur
  • Des dispositions commerciales et une orientation résultats
  • Des ‘soft skills’ bien développés

Plus que 4.000 euros

Pour les candidats, c’est le moment de négocier un bon salaire de départ, du moins s’ils sont bien dans leur job. « Nous l’observons, les entreprises sont prêtes à rémunérer davantage les candidats les plus qualifiés », annonce De Vos.

Le Guide des Salaires d’Office Team reprend une vingtaine d’emplois administratifs différents : assistant de direction, agent du customer service, assistant HR… La plupart des salaires de départ se situent autour des 2000 euros brut. Les salaires divergent davantage au fil de la carrière. Les profils administratifs réunissant plus de cinq ans d’expérience gagnent facilement quelques centaines d’euros en plus que leur salaire de départ. Avec des extrêmes au-dessus des 4000 euros pour les assistants HR et les assistants de direction.

Avantages extralégaux

Les salaires les plus élevés attirent les talents administratifs dans des secteurs comme la (pétro)chimie, la recherche & développement, la prestation de services financiers et l’industrie pharmaceutique. La région joue aussi un rôle. Les entreprises dans la région d’Anvers et de Bruxelles paient clairement plus. A Bruxelles, le salaire moyen d’un bon administratif se situe 10% au-dessus de la moyenne belge.

Les avantages extralégaux gagnent en popularité, c’est ce qui ressort du Guide de Salaires d’Office Team. « Les travailleurs apprécient de plus en plus la valeur nette de ces avantages », explique De Vos : « Et pour les employeurs, l’avantage fiscal reste un énorme avantage. »

Top 3 des profils administratifs les plus recherchés

Collaborateurs du Service Clients ; ils assurent un support clientèle efficace et professionnel. Cet emploi est essentiel au maintien des clients.

Employés administratifs polyvalents : beaucoup d’entreprises travaillent avec des petites équipes administratives capables d’assumer des responsabilités diverses. Les hommes ou femmes orchestre qui peuvent faire du multitasking sont de l’or pour les organisations.

Les collaborateurs logistiques trouvent facilement du travail tant dans l’industrie que dans les ports. La demande est, depuis des années, supérieure à l’offre. Raison ? Trop peu de jeunes optent pour un diplôme de bachelier en Logistics management.

Plus d'info Combien vaut mon travail? , Gagner plus / moins , Pourquoi je ne trouve pas de job ?

07/02/2014