Connaissez-vous ces cinq types de voleurs en entreprise ?

Chaque année, près de 2,8 milliards d’euros sont volés dans les entreprises néerlandaises. Tels sont les chiffres publiés par la société Hoffmann. Attention, le vol est un concept large : cela va des bonbons à la cantine aux montages frauduleux à plus grande échelle.

27 février 2018

Partager

Le criminologue Alan Kabki a récemment dressé un profil des cinq types de voleurs les plus courants en entreprise et les a classé en différentes catégories :

1. Les voleurs compulsifs

Ces personnes ont soudainement besoin d'argent suite à un revers inattendu. Elles pensent souvent en premier lieu à leur employeur dès qu’il est question d’accès facile à de l’argent. Si elles se font prendre, elles disent simplement qu’elles n’avaient pas le choix et ne voyaient aucune autre issue pour s'en sortir.

2. Les voleurs occasionnels

Le caissier du supermarché qui offre des produits à ses amis ou ‘oublie’ de les scanner est, selon Alain Kabki, le voleur occasionnel typique. Il s’agit souvent de jeunes travailleurs inexpérimentés qui pensent pouvoir gagner facilement de l’argent.

3. Les voleurs à la recherche de reconnaissance

Ces fraudeurs passent à l’action afin d’acquérir un certain statut et de se faire respecter. Pensez par exemple au conseiller en investissement avec une belle voiture. Bien qu'il puisse causer des dommages non négligeables d’un point de vue financier, il évitera de se mouiller en personne.

4. Les entrepreneurs de la criminalité

Il est ici question de crime organisé en entreprise. Ces personnes s’occupent souvent de fraudes liées à des faillites et font en sorte que les fournisseurs et autres créanciers ne soient pas payés. Par conséquent, elles utilisent souvent des ‘marionnettes’, ce qui leur permet généralement de ne pas être sanctionnées.

5. Les fraudeurs de profession

Ce sont des hommes de paille qui sont recrutés par des entrepreneurs de la criminalité. Si tout ne se passe pas comme prévu, ils écopent d’une peine et se retrouvent parfois en prison pendant un certain temps. A leur libération, ils seront généreusement récompensés par leurs ‘supérieurs’.

(eh) – Source : MARK Magazine 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.