Comptables et conseillers fiscaux 2.0 : polyvalents, communicatifs et…

Les profils financiers – ou plutôt les comptables et les conseillers fiscaux - valent leur pesant d'or. Les cabinets comptables sont à l’affut pour recruter de nouveaux talents. Certains postes restent vacants pendant six mois voire même un an. Pourquoi une carrière en finance est-elle plus attrayante que jamais et comment le secteur se réorganise-t-il cette année ?

25 septembre 2018

Partager

"La comptabilité est 'out'. Les tâches routinières ont disparu de la finance" (Bart Van Coile, vice-président de l'Institut des comptables et des conseillers fiscaux).

"Le comptable ne couvre plus les tâches qu’il effectuait précédemment", déclare Bart Van Coile, employé du cabinet d’experts-comptables Van Coile & Partners à Drongen et vice-président de l’Institut des comptables et des conseillers fiscaux (IAB). "La numérisation supprime les tâches routinières. Le nouveau profil dynamique du comptable n'est pas encore complètement établi. Il y a beaucoup de croissance et de diversité en termes de contenu des tâches et vous pouvez également vous spécialiser dans des domaines très différents."

Stage de trois ans

Tout d’abord, quelle est la différence entre un comptable et un conseiller fiscal? "Le comptable est plus un exécutant", explique Bart Van Coile. "Un conseiller fiscal a au minimum un diplôme de baccalauréat et son champ d’action est plus large. Nous voulons évoluer progressivement vers une seule description de fonction. Nos deux institutions fédérales, l'Institut professionnel des comptables et fiscalistes accrédités (BIBF) et l'Institut des comptables et des conseillers fiscaux (IAB) vont bientôt fusionner. De cette façon, nous pourrons mieux coopérer en matière d’enseignement."

"Notre propre bureau entretient des liens étroits avec des établissements tels la HoGent, la Arteveldehogeschool et l'UGent. Il est dommage qu'il n'y ait pas encore de programme de master, ce qui est déjà le cas dans nos pays voisins."

Sans diplôme

Après vos études, vous effectuerez un autre stage de trois (!) ans dans une entreprise ou un cabinet. "La profession est complexe : pensez aux connaissances juridiques, au droit des sociétés et au droit économique. La fiscalité est un cadre très réglementé". Mais qu'en est-il des conseillers fiscaux ? "Il y a les comptables fiscalistes qui se concentrent sur la comptabilité avec taxation. D’autre part, les conseillers fiscaux pur-sang travaillent uniquement sur les taxes. Ces deux profils sont très populaires au sein des Big Four. Il y a également de nombreuses opportunités à l'international."

Peut-on encore se lancer dans le secteur sans diplôme en fiscalité ? "Les étudiants sans diplôme, mais avec au moins sept années d’expériences professionnelles pertinentes sont les bienvenus. Après un examen de compétence, vous n'avez pas besoin de faire un stage de trois ans."

Sensations

s

Complexe, juridique, réglementaire ou encore poussiéreux ? 'Pas du tout', souligne Bart Van Coile. "Il n’y a pas que le matériel technique. Il y a beaucoup plus de contacts avec le client, et ce parce que l'automatisation rend les tâches routinières superflues. La présentation des chiffres fait toujours partie du métier mais communiquer de manière fluide et attractive est devenu beaucoup plus important. En tant que conseiller confidentiel pour les entrepreneurs, vous êtes proactif, compétent sur le plan linguistique, empathique et flexible. Vous parvenez à sentir la dynamique d'une entreprise et la personnalité d’un entrepreneur. Cela rend la profession plus intéressante pour les femmes."

"Nous nous éloignons progressivement de l'image d'un bastion masculin. Dans notre bureau de Drongen, nous visons un ratio homme/femme de 50/50. Heureusement pour les lieux de travail, la dynamique est devenue complètement différente."

(eh/ll) – Plus d’informations sur : www.iec-iab.be et www.bibf.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.