Comment venir à bout d’un travail intellectuel ardu en 7 étapes ?

Vous êtes aussi du genre à hésiter longtemps avant de commencer une tâche difficile ? Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Peser, soupeser, écrire, effacer… Tout cela pendant que votre petite voix vous assourdit la tête de ses critiques. Vous vous laissez envahir l’esprit, votre mental prend le dessus et vous ne faites plus rien de bon.

Vous vous reconnaissez dans ce scénario ? Comment faire pour venir à bout de ce blocage ? "Arrêtez de vous énerver et de vous arracher les cheveux, dépêchez-vous de mettre vos idées sur papier" conseille Heidi Does, spécialiste en gestion de l'attention et coach en 'Slow Working'. "Cela peut être n’importe quoi, une esquisse, un compte rendu, ou que sais-je. Avec ce premier projet en main, tâchez de trouver un volontaire avec qui faire le tri. Cela peut être un collègue ou un client."

L’avocat du diable

Sur base de votre premier brouillon, vous discuterez, affinerez, comblerez les trous. Quand vous aurez fini, vous prendrez rendez-vous pour un second tour. Vous travaillerez ensemble à la version finale, y poserez un œil extérieur, éclaircirez les différents aspects du sujet et jouerez l’avocat du diable l'un vis-à-vis de l'autre. Selon Does, "Cela ne doit pas forcément durer plus d’un quart d’heure, pour autant que vous sachiez comment poursuivre pour vous rapprocher du résultat souhaité. Vous contournez ainsi l’obstacle mental du 'tout ou rien' et éviterez aux sentiments sournois de vous enliser."

Plan en 7 étapes

Vous n’êtes pas certain de ce que l’on attend de vous en réalité ? Comment aborder un dossier ? Contournez votre peur paralysante du 'tout ou rien' et testez ces 7 étapes faciles :

  1. Libération mentale
    Ecrivez tout ce qui vous vient à l’esprit sur papier, des tâches aux délais, des éléments accessoires aux objections… En résumé, tout. Regroupez et choisissez un seul groupe ou une seule sous-partie de groupe, et décidez ce sur quoi vous allez travailler.

  2. 2. Arrivez vite à quelque chose de tangible que vous puissiez exposer
    Ne vous perdez pas dans les détails, achevez d'abord votre première version. A défaut d’être parfaite, celle-ci aura le mérite d’exister.

  3. Partagez votre brouillon avec un collègue ou un client
    Choisissez quelqu’un de confiance et pour qui vous avez de l'estime, même s’il ne connaît rien au sujet. Soyez clair sur le feedback que vous attendez : se situe-t-il au niveau de la structure, du message, du timing, de la forme ou d'autre chose ? Sa première impression, voilà ce que vous attendez.

  4. Utilisez sa perspective de 'débutant'
    Il regardera votre travail avec un regard nouveau et plus de distance; et verra tout de suite ce que vous ne voyez pas ou plus. Vous saurez ainsi ce que vous devrez y ajouter et ce qui enrichirait le travail. Vous découvrirez que l’autre personne est souvent plus vite satisfaite que vous ne l'êtes.

  5. Améliorez votre brouillon
    Intégrez toutes les suggestions d’amélioration afin que votre nouvelle version corresponde aux besoins décrits et aux attentes.

  6. Partagez à nouveau
    Suivez ensuite les mêmes étapes autant de fois que nécessaire pour parvenir à une version définitive.

  7. Faites-en une routine
    "J’en ai fait l’expérience, les collègues ou les clients aiment bien partager leurs connaissances, leurs expériences et leur regard externe. Aider autrui procure un sentiment agréable, et vous ne devez plus tout imaginer tout seul. C’est du donnant-donnant", conclut Heidi Does. Pourquoi dès lors ne pas agir de la sorte en permanence ?

(EH) (SC) Plus d’infos sur www.doesmindful.nl 

Plus d'info Collègues , Travail d'équipe , Stress , Détente , Développement personnel

09/02/2015