Comment utiliser une offre d'emploi pour demander une augmentation salariale ?

Vous avez reçu une offre d'emploi pour un poste proposant un salaire plus élevé que le vôtre mais vous ne voulez pas quitter votre emploi actuel ? ll y a peut-être une solution…

Vous êtes satisfait de votre job mais restez sur votre faim concernant votre rémunération ? Une nouvelle offre d'emploi proposant un salaire plus élevé peut être tentante. En réalité, vous aimez le contenu de votre fonction actuelle et vous entendez à merveille avec vos collègues. Vous avez de bonnes raisons de rester mais le salaire ne vous satisfait plus. Pourquoi ne pas utiliser cette nouvelle offre d'emploi pour négocier une augmentation ?

Personne n'est indispensable

Soyez prudent. Oui, vous avez un bon argument pour négocier une augmentation salariale, mais faites-le avec prudence. Si vous voulez rester, vous avez probablement une bonne relation avec votre patron et un contenu de fonction intéressant. Pour poursuivre dans cette voie, il est important de ne pas trop vouloir négocier car pour pourriez repartir bredouille.

Pesez bien le pour et le contre de votre emploi actuel et de la nouvelle fonction qui vous est proposée. Réfléchissez aux bienfaits que cela peut apporter à votre carrière, tant à court terme qu'à long terme. La nouvelle offre est-elle suffisamment attractive si l'aspect financier n'est pas pris en compte ?

Il peut être judicieux d'aller trouver votre patron et de lui dire que vous avez trouvé un meilleur emploi et que vous comptez démissionner s'il ne vous augmente pas. Attention, cela peut prendre une toute autre tournure… Si votre patron pense que vous bluffez, il pourrait bien répondre que vous feriez mieux de démissionner. Faites attention et ne prenez pas de risques inconsidérés.

Est-ce trop beau pour être vrai ?

L'employeur potentiel veut vous offrir un salaire plus élevé, ce qui vous fait penser que vous avez droit à une promotion. Peut-être est-ce effectivement vrai, mais analysez bien le reste du marché et soupesez bien les avantages et les opportunités qui en découlent.

Si vous trouvez que vous êtes sous-payé mais vous basez uniquement sur le fait que votre éventuel nouvel employeur est prêt à vous payer plus, il se peut que vous fassiez fausse route. Basez-vous sur des faits concrets, contactez des recruteurs et comparez les rémunérations pour des fonctions similaires. Ne vous référez pas uniquement aux chiffres, pensez aux avantages extra-légaux qui vous sont proposés (chèques-repas, voiture de société, assurances, jours de congé,…).

Il se peut qu'une entreprise vous paie plus mais qu'il y ait une moins bonne ambiance ou d'autres vices cachés. Le salaire pourrait en fait être un cadeau empoisonné…

Soyez ouvert d'esprit

Vous voulez à tout prix conserver votre emploi actuel ? Réfléchissez par vous-même à un plan pour faire votre propre promotion. Prévoyez suffisamment de temps car trop de pression soudaine pourrait tourner à votre désavantage et entraver vos relations professionnelles.

Commencez de préférence par une discussion informelle autour d'un café. Soyez honnête et dites d'entrée de jeux que vous avez reçu une offre d'une autre société. Vous ne devez pas nécessairement mentionner le nom de celle-ci, ce n'est qu'un détail accessoire. Restez cependant ouvert au dialogue. Expliquez à votre patron que vous ne comptez pas à coup sûr accepter la nouvelle offre mais que vous êtes préoccupé par le fait qu'il existe d'autres emplois similaires offrant un bien meilleur salaire que le vôtre. Précisez qu'il vous arrive de regarder s'il y a de nouvelles opportunités dans votre secteur.

Rassurez votre employeur au niveau de votre engagement et soulignez que votre investissement restera le même. Expliquez tout de même que l'écart salarial sera difficile à ignorer à l'avenir et qu'il devrait songer à en tenir compte.

Heureusement, votre patron risque très probablement d'être compréhensif. Ne vous attendez toutefois pas à recevoir une réponse immédiate à votre demande. Non pas parce que vous ne le méritez pas, mais parce que de nombreuses entreprises procèdent à des augmentations salariales à des moments précis. Cela a en général lieu après les périodes d'évaluation. Voyez ce moment comme une petite graine que vous allez semer dans la plantation de votre patron afin qu'elle puisse germer et se développer comme il se doit.

Concentrez-vous sur votre travail et maximisez vos efforts (il est important que votre patron ne se dise pas que vous êtes distrait par cette nouvelle offre d'emploi) et faites votre possible pour rayonner et entretenir votre réputation. Cela jouera en votre faveur lorsque viendra le moment de la négociation de votre rémunération.

Enfin, allez un peu plus loin dans la conversation en insistant sur les objectifs que vous voulez atteindre, vos préoccupations et les qualités qui vous font sortir du lot. Utilisez des exemples des dernières semaines et des derniers mois pour appuyer vos arguments.

Soyez patient mais persistez, cela vous apportera bien plus que de bêtement taper du poing sur la table.

(eh) – Source : The Telegraph 

Plus d'info Patrons , Démission , Evaluation , Heureux au travail , Voiture de société , Titres-repas , Gsm , Ordinateur et internet , Rémunération

28/10/2016