Comment se préparer à un assessment ?

Vous êtes invité à un assessment ? Bonne nouvelle : cela signifie que l’employeur est intéressé par votre candidature et veut en savoir plus sur vous. Comment vous y préparer comme il se doit ?

Pendant un assessment, les recruteurs tentent de découvrir si vous êtes véritablement le candidat de rêve pour le poste vacant. Ils le font au travers de tests classiques comme par exemple le test de logique, mais également en vous proposant des missions à effectuer dans un environnement de travail fictif. Lorsque que vous les effectuez, on vous observe et on juge si vous avez les comportements et les connaissances utiles à la fonction.


Quelles sont les missions auxquelles vous serez confronté ? Impossible à prédire mais vous pouvez néanmoins vous y préparer.


7 conseils pour un assessment 

1. Cherchez à savoir ce qui sera testé

Informez-vous à l’avance sur l’objet des tests. Il est toujours bien de demander au recruteur l’objet des tests et la manière dont vous pouvez vous y préparer. Si vous connaissez quelqu’un qui travaille dans l’entreprise et qui en a déjà subi en interne, n'hésitez pas à lui demander des informations à ce sujet.

2. Cherchez comment les tests seront effectués

La manière dont se déroule l’assessment peut différer. Il y a différentes méthodes.


Quelles sortes de mission peut-on vous confier ? Voici quelques exemples :

  • Vous devez préparer une présentation sur l’achat de nouvelles machines à photocopier. Le but est que vous puissiez convaincre la direction fictive de vos choix.
  • Dans un jeu de rôles, vous avez la place d’un supérieur. Vous avez un entretien de fonctionnement avec un membre du personnel qui ne preste pas bien. Vous devez sonder pourquoi et comment cela se passe, et trouver ensemble une solution.
  • Vous tenez une discussion de groupe avec d’autres candidats au sujet de la répartition d’un budget. Il vous appartient d’obtenir du groupe un maximum de budget pour votre projet.
  • Dans une mailbox fictive, vous trouvez une série de messages. Des mots clés, des lettres confidentielles, des rapports… On vous demande de trier les messages en fonction de la priorité que vous leur accorderiez ainsi que ceux demandant une réponse directe. Il se peut que vous ayez trois rendez-vous au même moment : une réunion mensuelle, un rendez-vous avec un client potentiel et un autre avec un collègue proche. Vous devez décider à quel rendez-vous vous donneriez la préférence.

3. Enquêtez pour savoir quel bureau réalise l’assessment

Les assessments sont généralement effectués par des bureaux spécialisés comme Hudson, Quintessence ou HR Talents. Passez un peu de temps sur leurs sites web afin d’en savoir plus sur leur approche, ou appelez le bureau auprès duquel vous vous rendez pour l’assessment. Demandez comment vous pouvez vous y préparer. Qui sait, après quelques questions, ceux-ci vous livreront peut-être un conseil ou vous dévoileront une information utile.

Tournez-vous également vers vos amis, votre famille ou vos collègues : vous trouverez sans doute quelqu’un qui en a déjà subi. Demandez-lui s’il a des expériences à partager à ce sujet.

4. Relisez l’offre d’emploi

La meilleure manière de savoir comment se dérouleront les tests est de relire l’annonce en profondeur. Dans la description de fonction, vous trouverez les comportements et les compétences attendues. Celles-ci vont certainement faire l’objet de l’assessment. Tâchez de les traduire en situations sur le terrain et pensez comment un assesseur pourrait les tester. Exemple : vous sollicitez pour une fonction demandant du leadership ? Attendez-vous à une mission où vous devrez diriger une réunion ou à un jeu de rôle dans lequel vous devrez résoudre une situation conflictuelle avec un collègue.

5. Exercez-vous à l’assessment

Préparez autant que possible l’assessment et exercez-vous y. Certaines aptitudes telles l’aisance avec les chiffres peuvent être préparées à l'avance. Il existe pour cela plusieurs sites qui ont développé des petits tests en guise d’exercices.


Vous n’avez plus fait certaines additions depuis longtemps ? Si vous reprenez celles de l’époque et que vous vous y exercez, vous ne perdrez pas trop de temps à faire le test en temps réel. La préparation a bien sûr ses limites. Soyez-en sûr, les tests ne vous poseront pas de questions nécessitant un travail préalable à la maison. Un test de qualité fournit des scores fiables susceptibles de mesurer quelque chose.


N’exagérez pas non plus, trop vous exercer n’a aucun sens. Les personnes lisent souvent des livres style 'do-it-yourself' et demandent des conseils sur des forums. En quoi cela vous aide ? La préparation aux tests de personnalité ne peut en tout cas pas vous faire paraître pour quelqu’un d’autre qui aurait plus de chances.

6. Ne faites pas de cinéma

Gardez en tête que le plus important lors d’un assessment est de rester soi-même. Essayez d’effectuer les missions qui vous sont confiées en restant fidèle à vous-même. Les assesseurs sont entraînés, ils parviennent vite à détecter les cas où le candidat se présente comme quelqu’un d’autre. Si vous le faites, cela jouera en votre défaveur, et vous ne serez pas retenu pour la fonction car on constatera qu’elle ne correspond pas à votre personnalité.

7. Pas de stress

Evitez de stresser inutilement le jour de l’assessment. Dormez bien la veille. Préparez votre itinéraire pour vous y rendre et partez à temps pour être à l’heure. Vous avez peur de tomber dans les pommes ? Prenez de quoi tenir le coup : des biscuits, des noix, et une bouteille d’eau. Vous voilà désormais fin prêt !


(EH) (SC) Sources : VDAB + Intermediair.nl

Plus d'info Tests de sélection

30/06/2015