Comment proposer une idée sans qu'elle ne se retrouve directement dans la poubelle de votre patron ?

« Investiguez sur la manière dont votre chef fonctionne et sur ses modes de pensée. Si vous voulez obtenir quelque chose de sa part, il va vous falloir raisonner comme lui et ressentir ses préoccupations. C'est la seule et unique manière de rendre votre proposition intéressante à ses yeux ». (Callista Roelofs, auteur)

Certes, votre idée est fantastique. Par contre, la vendre au sein de votre entreprise est une autre paire de manches. Pour rallier votre patron à votre cause, il vous faut du temps ainsi qu'une bonne stratégie.

" Des idées brillantes pour améliorer les choses, beaucoup d’entre nous en ont. Même si vous avez bien réfléchi au sujet, à ses coûts, et aux problèmes que résoudrait votre innovation, il vous faudra encore convaincre votre supérieur de son utilité ", déclare Callista Roelofs. Cette dernière aide les professionnels à atteindre leurs objectifs. " D’une manière ou d’une autre, ils n’arrivent pas à persuader leur chef du bien-fondé de leur idée. Soit il n’est pas intéressé, soit ils ont l’impression qu’il est d’abord préoccupé par ses propres affaires. "

Pas très intéressant ?

Le manque de support de la part de son manager peut être très frustrant. Vous ne parvenez pas à donner forme à votre projet, faute de budget ou de moyens. Et votre idée, qu’il s’agisse d’une manière plus efficace de collaborer, d’une approche commerciale plus qualitative, d’économies ou d’alignements des procédures, ne reçoit pas, selon vous, l’attention qu’elle mérite », explique Callista Roelofs.


Votre idée a beau être ingénieuse, elle n’est visiblement qu’une proposition parmi tant d’autres qui disparaîtra sous une pile de projets et prendra la poussière. Si cela vous arrive régulièrement, vous finirez probablement par vous décourager et n'aurez plus envie de proposer des idées soi-disant inutiles. Vous sentirez que vous n’êtes pas pris au sérieux, et ce n'est pas une attitude favorable à votre développement personnel.

3 étapes pour attirer l’attention de votre manager

Analysez votre idée en répondant à ces 3 questions

1. En quoi mon idée pourrait-elle aider mon patron ?

Votre idée répond-elle à certains de ses problèmes et si oui, auxquels ? Si vous avez une réponse à cette question, vous saurez comment éveiller son intérêt. Avec un souci en commun, votre supérieur trouvera opportun de chercher une solution commune avec vous.

2. A quoi ressemblera le monde, une fois ce souci résolu ?

Ne tombez pas dans ce piège fréquent : estimer que votre chef doit comprendre par lui-même en quoi votre idée est utile, ou qu’il "va bien comprendre de quoi il s’agit". Chaque être humain (et donc lui aussi) réfléchit à partir de son cadre de pensée. Si vous voulez obtenir quelque chose de sa part, il est de votre ressort de vous y connecter et de faire le lien entre ses pensées et les vôtres.

Beaucoup d’entre nous trouvent qu'il s'agit d'un effort laborieux ou que cela oblige à jouer au "lèche-bottes’". Mais il s'agit en fait d'une façon de prendre votre idée au sérieux et d'étudier ce qu’elle peut représenter pour votre supérieur ainsi que pour votre environnement. Une fois que vous y accorderez l'attention nécessaire, vos proches feront de même.

3. Décrivez votre solution

Expliquez à votre chef en quoi votre idée de génie pourra servir à atteindre la solution qui l'intéresse.

Dessinez à sa place le schéma d’organisation idéale, à quoi elle ressemblerait et comment elle fonctionnerait si vous mettiez votre trouvaille en pratique. Faites-lui ressentir les atouts de votre idée et ce qu’il gagnerait à organiser les choses ainsi. Si une véritable solution à son problème est proposée, il vous écoutera certainement. Si nécessaire, approfondissez une dernière fois pour obtenir son engagement total.

Discutez-en avec votre supérieur

Mettez-vous dans sa peau, et accordez-lui toute votre attention. Faites-le répondre aux questions suivantes relatives à votre idée.

  1. A quoi ressemble son monde idéal ?
  2. Quels sont ses problèmes actuels et de quel ordre sont-ils ?
  3. De quoi son monde aurait-il l’air si son problème était résolu ?

« Cherchez à savoir la manière dont votre chef réfléchit. Si vous voulez obtenir quelque chose de sa part, il vous faut penser dans ses mots et faire de ses soucis les vôtres. C’est ainsi que votre idée deviendra intéressante et significative à ses yeux. Découvrez quels sont ses problèmes actuels et ce contre quoi il se bat », précise Callista Roelofs.

Glissez-vous dans la peau de votre patron

« Obtenir son engagement de cette manière vous garantira son support. Il sera derrière vous et vous pourrez donner forme à votre idée de génie. Si jamais il ne donnait pas son aval à votre plan, tout ne serait pas perdu pour autant. Il aura de toute façon analysé le sujet avec l'attention qu’il mérite et vous saurez pourquoi vous n’avez pas obtenu son accord. Même si c’est regrettable, vous devrez vous en remettre à sa décision, et cela ne doit pas vous décourager de lui en soumettre une nouvelle dans un futur proche. »


En résumé, mettez-vous à la place de votre chef et vous saurez en quoi votre idée est susceptible de l’aider. Il ne pourra dès lors qu’approuver cette démarche.


Callista Roelofs est l’auteur de l’ebook sur le management ‘Breek uit de Waan van de Dag’ 

(EH) (SC) 

Plus d'info Patrons

10/07/2014