Comment négocier une augmentation de salaire ?

Il est souvent délicat de demander une augmentation de salaire. Nous avons collaboré avec Dice, un expert en recrutement, pour vous prodiguer les meilleurs conseils afin d’être augmenté. Voici nos recommandations pour mettre toutes les chances de votre côté.

Comment procéder ?

Demander une augmentation de salaire est toujours un sujet délicat à aborder. Pour ce faire, il est primordial de bien se préparer avant d’entamer la discussion et de rester calme en toutes circonstances. La discussion devra se focaliser sur vos qualités et sur ce que vous avez accompli, histoire de rappeler à votre supérieur que vous êtes indispensable. Une préparation rigoureuse ainsi qu’une attitude positive sont indispensables quand il s’agit de demander une augmentation.

Renseignez-vous sur les salaires dans votre industrie et selon votre niveau d’expérience

Il existe de nombreux comparateurs de salaire en ligne; Vérifiez si le vôtre figure dans la moyenne grâce à notre Baromètre des Salaires. Vous pouvez également rechercher des offres d’emplois similaires à votre fonction. Si le salaire de base offert est supérieur ou égal à votre rémunération, il est peut-être temps de passer à l'action. Pensez aussi à consulter le descriptif de votre poste, vous apporterez plus de crédibilité à votre demande si vous pouvez démontrer que vous effectuez plus de tâches que ce qui vous est demandé.

Choisissez un lieu neutre

Pour discuter de votre salaire, il est préférable de choisir un environnement calme et confortable sans risque d’être interrompu. Réservez une salle de réunion à l’écart où vous et votre supérieur serez sur un pied d’égalité ou retrouvez-vous dans un café près du bureau. Votre manager sera surement plus détendu et abordable dans un environnement neutre et moins professionnel.

Faites-vous entendre

Il est essentiel d’être juste et clair concernant les raisons vous poussant à être augmenté. Détaillez vos accomplissements au sein de l'entreprise, avec une attention particulière sur ceux qui ne figurent pas dans vos objectifs ou votre description de fonction. Vous devez vous munir d'arguments solides prouvant que vous avez accompli bien plus que ce qui était attendu de votre part. Assurez-vous également de mettre en valeur vos qualités personnelles. Une bonne gestion du temps, l'envie de travailler en équipe, la volonté d’aider les collègues ou l’habilité à garder une attitude positive même dans les situations difficiles sont autant d’arguments que vous pouvez utiliser. Bien que nécessaires en entreprise, ces qualités sont souvent oubliées.

Gardez une attitude positive

Il se peut que la réponse de votre supérieur soit négative pour de nombreuses raisons, comme par exemple que votre entreprise peut se trouver dans une situation financière peu favorable ou faire face à des problèmes internes plus urgents. Il se peut tout simplement que, malgré vos bons résultats, votre manager attende d’évaluer votre performance sur une plus longue durée. Ecoutez surtout bien attentivement les raisons qui vous seront données et discutez d’un délai raisonnable pour aborder le sujet à nouveau. Il peut aussi être bénéfique d’instaurer des discussions régulières avec votre supérieur pour faire le point et vous assurer de votre bonne progression. Si vous exprimez de la colère ou un sentiment similaire, il est probable que votre manager ne vous accorde pas d’augmentation de salaire et vous reproche même une attitude peu professionnelle.


Obtenir une augmentation de salaire est toujours possible, vous devrez cependant faire un grand travail de préparation pour mettre toutes les chances de votre côté. Etre préparé, avancer des arguments clairs et objectifs, et surtout rester à l’écoute de votre manager seront les clés pour mener à bien cette discussion. N’oubliez pas de garder des traces écrites de votre réunion que vous pourrez réutiliser lors de votre prochaine évaluation en demandant un compte rendu par e-mail à votre supérieur.


(eh/jy) 

Plus d'info Combien vaut mon travail? , Prime de fin d'année , Gagner plus / moins

13/04/2017