Comment ne pas pourrir un job lourdingue ?

Peu de salariés estiment avoir un job idéal. Pour certains, il n’existe pas. Comment faire pour s’en approcher ? Vous avez l’intention de changer de job, de vous reconvertir ? Et si vous vous demandiez d’abord quel est le job idéal pour vous ? Vous pourriez être surpris…

12 octobre 2011

Partager

Persister à penser que le job idéal n’est pas de notre monde est absurde et dommageable. C’est en tentant de définir ce qu’est le job idéal pour nous, que l’on pourra l’identifier et que l’on sera apte à s’en rapprocher.

Qu’est-ce qui pourrit un job ?

On serait étonné d’apprendre qu’il suffit parfois de quelques détails pour pourrir consciencieusement un boulot autrement acceptable, et inversement, il suffit parfois de quelques ajustements pour rendre un job lourdingue plus agréable. Exemples ; des tâches mal identifiées, de conditions mal déterminées au départ d’un projet et tout peut basculer.

Cette tentative d’analyse nous sert que l’on ait l’intention de changer de métier, d’évoluer dans sa carrière ou tout simplement pour améliorer son quotidien au bureau.

Qu’est-ce que le job idéal ?

Tout d’abord, soyez convaincu que c’est une réalité à inventer et pas du fantasme. Fixez-vous une multitudes de petits objectifs pour améliorer votre vie professionnelle. En définissant vos besoins, vous savez mieux rechercher à les satisfaire. C’est donc un très bon moyen de se rapprocher de votre job idéal.

Et pourquoi ne pas vous limiter à un job simplement acceptable, me direz-vous ? C’est tout de même plus réaliste et accessible… Et bien si vous vous limitez à vouloir un job acceptable, c’est précisément ce que vous obtiendrez, ni plus ni moins. Dommage, non ? Alors oubliez vos préjugés et dessinez votre job idéal en écoutant vos désirs !

Métier idéal ou boulot idéal ?

Dernier conseil : distinguez bien le métier idéal du job idéal. Il se peut que vous pensiez ne pas avoir le métier idéal, mais il suffit de changer les conditions actuelles pour qu’il vous paraisse tout de suite le job de rêve. Car les conditions de travail ne sont pas forcément liées au travail lui-même et en adoptant des modifications mineures, l’idée d’en changer pourrait bien vous passer !

Vous aurez ainsi économisé un départ et une quête inutile.

Si vous êtes sur le point de changer de métier et avez une idée précise, explorez le métier ET le job.
Dans tous les autres cas (désir de reconversion sans idée précise, désir d’évolution de carrière ou d’amélioration de la vie professionnelle), explorez le job.
 

Sources : Ithaque coaching/ Sylvaine Pascual
(sc)
 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.