Comment des logiciels déterminent-ils votre travail d'équipe ?

Une nouvelle façon de travailler en équipe se poursuit à travers le développement de logiciels informatiques sur le marché du travail. Les projets et les produits sont brièvement suivis et conçus avec le client. Voilà comment tout tourne autour de sprints assez courts et de feedback régulier.

8 octobre 2018

Partager

"Dans le passé, l'informatique était sous-jacente. Aujourd'hui, elle arrive directement sur le marché du travail" (Stijn Verstraete, business line director chez Attentia).

"Dans le passé, l'informatique était sous-jacente. Aujourd'hui notre solution numérique est directement présente sur le marché", explique Stijn Verstraete, business line director chez Attentia. Il est égalementresponsable de DOTS, une plate-forme numérique qui traite les ressources humaines et le bien-être tout en permettant aux clients d’avoir un aperçu de certaines données RH et médicales.

La plate-forme DOTS est construite autour de solutions. "Il s’agit de solutions concrètes sous forme de fonctionnalités, d'applications et de workflows généralement combinés avec les services proposés par Attentia. Le payroll, la gestion flexible des salaires ou du planning des équipes mais également la santé, la sécurité et la collaboration sur mesure", poursuit Stijn Verstraete.

Scrum

La plate-forme DOTS d'Attentia est un exemple classique de la méthode dite 'Agile'. Environ 70 employés travaillent sur le développement de DOTS, en plus de ceux qui installent la plate-forme chez le client. Ils sont actuellement divisés en six équipes. "Nous impliquons le plus possible le client dans notre développement. De plus, nos équipes internes travaillent de manière transversale et sont constituées de collaborateurs aux compétences différentes."

Vu que la plate-forme DOTS est constamment soumise à des changements et à des renouvellements, cela exige un mode de travail flexible. L’ensemble du département travaille selon la méthode 'Scrum'. C'est une façon de travailler (ensemble) où vous avez un grand produit divisé en plusieurs sous-parties, ce qui vous permet d’effectuer des sprints assez courts toutes les deux semaines. "De cette façon, vous obtenez beaucoup plus rapidement du feedback de la part des utilisateurs et des clients et cela vous permet de répondre plus vite aux besoins changeants."

Avant de procéder à un 'sprint' – ou plutôt une phase de développement – vous déterminerez le contenu de votre histoire, y compris le nombre d'histoires d'utilisateurs que vous devrez produire.

"Pour commencer, nous mettons en place une vision du produit avec l'équipe au travers d’un 'hackathon' où nous définissons ensemble le produit final et la vision stratégique". De tels 'hackathon' sont souvent organisés en compagnie des clients, ce qui débouche sur des applications concrètes.

Autonome

Selon Stijn Verstraete, cette façon de travailler, y compris les sprints et le feedback régulier, est très transparente et inspire confiance à toutes les parties concernées. "Vous pouvez construire vos produits en apprenant beaucoup les uns des autres et de votre client", affirme-t-il. Un aspect important est également que ces équipes interfonctionnelles sont autonomes. "Elles sont portées par une vision claire afin que chacun sache ce qu'on attend de lui."

D'après Stijn Verstraete, cette façon de procéder est primordiale. "D'une part pour travailler de façon extensible et lancer rapidement certains produits sans faire d’innombrables études préliminaires et de processus d'approbation. D’autre part parce que les entreprises et les équipes peuvent s'adapter aux circonstances en évolution constante."

Scrum & Agile en 10 caractéristiques

  1. Vive le sprint : divisez votre travail en périodes fixes (par exemple de deux semaines).
  2. À la fin de chaque sprint, vous devez avoir quelque chose (utilisable) de prêt et pouvoir démontrer ce que vous avez fait.
  3. Planifiez seulement ce qui est nécessaire et ne tombez pas amoureux de votre propre plan.
  4. Faites des erreurs mais corrigez-les : plus vite vous ferez des erreurs, plus vite la situation sera récupérable.
  5. Les petites équipes fonctionnent mieux que les grandes.
  6. Une équipe doit être capable de travailler de manière autonome et multifonctionnelle.
  7. Le propriétaire de produit détermine les priorités mais l'équipe détermine comment les choses sont réalisées.
  8. Fini les lignes directrices insensées, place à un cadre de travail clair.
  9. Transparence : tout le monde doit tout savoir, y compris les revenus et les dépenses.
  10. Si quelque chose ne fonctionne pas bien, c'est souvent à cause du système, pas de l'individu.

Source : Scrum, Jeff Sutherland, ISBN: 9789491845376, Maven Publishing

(eh/jy)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.